Archives Mensuelles: juillet 2014

Atmosphere, atmosphere… (+ appel aux testeurs)

Par défaut

Voilà donc ma dernière création dont vous avez pu voir le dessin il y a un mois. Il s’agit de la Robe Atmosphere, tres fraiche et agréable à porter, avec une jupe asymétrique bien au gout du jour et un pli au niveau du haut qui laisse voir la doublure et crée un effet d’encolure « sweetheart ».

Je l’ai appelée « Atmosphere » en référence à Arletty, la plus parisienne des parisiennes (et ma comédienne/chanteuse préférée car j’ai 90 ans dans mon âme) !

P1040426

Elle est assez simple à faire, même pour les débutants; c’est une des raisons pour lesquelles j’ai l’intention de dessiner le patron en plusieurs tailles et le mettre en vente pour les intéressé(e)s (plus de détails à la fin de ce billet)

 

P1040419

Pour cet espécimen j’ai choisi un satin froissé rouge bien léger. La doublure est en satin blanc.

J’ai aussi fait le sac, qui a une double fonction de panier pour vélo ! Je vous le présenterai dans un prochain billet.

P1040458

Pas de fermeture éclair qui pince la peau: le dos est froncé avec du fil élastique, ce qui crée un beau effet décoratif (et n’est pas si compliqué à créer que ça peut paraitre).

Bref, voici finalement une réalisation dont je peux me dire satisfaite – on dirait vraiment une robe achetée en magasin.

En ce moment je cherche des testeurs pour cette robe. Le testeur doit avoir une certaine expérience en couture, couper le patron dans la taille exacte qu’il se propose à tester, ne pas faire de modifications sur le patron et suivre à la lettre les instructions. Il doit également noter les points de difficulté, les doutes et tous les problèmes qu’il peut trouver sur le patron ou les instructions pour que je puisse faire les corrections nécessaires avant de le lancer dans le commerce.

Je demande aussi un certain savoir-faire en photo pour que le testeur prenne des images de sa réalisation.

La période de tests est de 3 semaines à partir de l’envoi du patron; je vous prie de ne pas vous proposer de le faire si vous ne pourrez pas honorer ce délai.

Si malgré toutes ces exigences vous êtes intéressés à tester ce patron, écrivez-moi sur titesmainscouture (arrobas) gmail (point) com pour en savoir plus.

**Ce patron est encore en train de développement donc l’envoi ne sera pas dans l’immédiat – pour l’instant je cherche juste des intéressés**

 

 

Publicités

Qui porte les culottes chez toi?

Par défaut

C’est une question à se poser avec ce patron gratuit + tuto de Small Dream Factory… (le tuto est en anglais, mais richement illustré et facile à suivre).

Comme j’ai déjà dit plusieurs fois, je suis toujours à la recherche d’idées pour réutiliser les vieux tshirts de Monsieur, et il y a un nombre limité de petites robes et petits hauts qu’une personne peut porter… du coup j’étais contente de trouver ce patron de culottes-shorty, qui de plus est très confortable (je n’ai pas honte de dire que j’ai choisi la plus grosse taille pour être bien à l’aise dedans) et super mignon sur le corps.

P1040407

Par contre, non, pas de photo de moi dedans 😛

Le « foldover elastic » auquel le tuto se réfère est connu en France comme « biais élastique » (enfin, au moins c’est comme ça que je l’ai trouvé chez Fil 2000) et c’est super bien pour la lingerie – c’est très doux contre la peau et ça crée une finition bien professionnelle sur la taille. J’aime bien le fait de ne pas devoir mettre de l’élastique aussi sur l’ouverture pour les jambes – un simple ourlet avec un point élastique suffit.

C’était aussi pour moi l’occasion de tester ma double aiguille pour la machine à coudre, qui donne une finition très professionnelle aux ourlets (cliquez sur la photo pour la zoomer et observer l’effet).

Comme vous voyez, j’ai pu faire deux shorty avec un seul tshirt en gardant une image rigolote sur l’arrière d’un des exemplaires (celui que je n’utiliserai pas pour séduire mon mari!). Ayant bien appris la technique j’espère faire d’autres expériences avec les formes et, finalement, appliquer ces connaissances pour faire mes propres bikinis, vu que c’est presque impossible de trouver mon bonheur en France… Mais j’en reparlerai dans l’avenir!