Archives de Catégorie: sac

Pour le plaisir de vos yeux (et de vos petites mains)

Par défaut

Je suis bien débordée en ce moment avec la Journée de l’Estampe (demain à Saint Sulpice, je serai au stand 416, venez nombreux!) et une fête brésilienne que j’aide à organiser (samedi à Montreuil, intéressés me contacter directement). Mais la couture est toujours au centre de mes intérêts – et pour ça j’ai finalement décidé de commencer à utiliser proprement Pinterest pour afficher – et partager – tout ce que j’accumulais pendant des années dans les catacombes de mes Favoris. Comme ça c’est plus facile de tout voir et de trouver rapidement le patron/tutoriel/inspiration qu’il me faut. C’est encore un travail en progrès, mais vous êtes les bienvenus de me suivre là-dessus connaitre mes robes, hauts, bas et accessoires préférés (et d’autres choses aussi). Et bien sur pour accompagner les nouveautés de ce blog! Sortez vos punaises – et partagez aussi vos tableaux pour me faire découvrir des nouvelles merveilles!

Publicités

Couture pour la plage (et quelques liens…)

Par défaut

P1060683 copy

 

Je pars bientôt pour la mer (et oui, je vous laisse quelques jours, mais vous pouvez toujours parler entre vous) et en faisant les valises je me suis rendue compte qu’il me manquaient quelques trucs que pourraient être bien utiles- et j’ai décidé de les faire moi-même. Les voici, avec les liens vers les tutos gratuits pour que vous puissiez les faire vous-mêmes…

D’abord, ma visiere Lacroix – pas de tuto pour celle-là vu que le patron a été créé par moi (et il faut encore y faire quelques modifications). La visiere en tissu est plus pratique qu’un chapeau pour le transport vu que ça peut voyager dans le sac à dos sans encombrer. Si ça ne protège pas le haut de la tête, c’est parfait pour couvrir la peau du visage contre le soleil.

P1060698 copy

 

Le nom « Lacroix » vient de ce fantastique tissu Christian Lacroix  qui m’a été offert par mon ami Jan.

lacroix

La visiere peut s’ouvrir sur l’arrière à l’aide d’un gros bouton; j’ai cousu un morceau de tissu absorbant (coupé dans une vieille serviette) sur la pièce qui va contre le front pour absorber la sueur.

Puis, la pochette pour les essentiels de la plage, un tuto de Sew Kate Sew (en anglais).

P1060684 copy

La construction est tres simple pour cette pochette doublée qui a la taille parfaite pour vous accompagner au bord de la mer avec un livre (ou tablette), de la crème solaire, un peu d’argent, les lunettes de soleil, les clés de la maison…

Seul bémol, la doublure n’est pas bien finie sur le dedans si l’on suit le tuto :

P1060686 copy

 

Je ne l’ai vu qu’à la fin, mais bon. C’est aussi ce qui fait que cette pochette soit si facile à faire, même pour qui n’a pas d’expérience à coudre des objets doublés. Ou alors c’est moi qui ai fait une bêtise quelconque au moment du montage. En tout cas je pense bien l’utiliser pendant mon voyage !

Je vous ai déjà montré une robe de plage une fois; elle est bien, mais ça fait un objet « de plus » à transporter, alors que je voyage en avion low-cost (car pauvre) et ne peux pas amener beaucoup de bagage. Je me suis donc inspirée des tutoriels de La Vie DIY pour transformer un paréo en robe de plage, et comme ça j’ai deux objets en un seul : en arrivant à la plage il suffit de dérouler la robe et l’étendre par terre pour lire et bronzer le derrière.

P1060692 copy

La construction est ridiculement simple: j’ai juste cousu deux rubans récupérés à l’ourlet d’un vieux tshirt en faisant des boucles pour les bras. Le dos reste dégagé. Voici une image du tuto de WobiSobi qui montre comment faire:

Finalement, il me fallait un sac à main basique, car mon sac de BD s’est un peu démantelé suite à une utilisation excessive; il s’agissait d’un prototype après tout, mais j’espère avoir appris avec mes erreurs pour la prochaine version.

Du coup j’ai choisi ce tuto de Lula Louise pour un sac reversible pour la forme basique, mais je l’ai bien modifié:

P1060687 copy

 

D’abord, j’ai allongé l’anse pour pouvoir le porter en bandoulière; je ne supporte pas les machins qu’il faut tenir équilibrés en permanence sur l’épaule.

J’ai aussi inclus un rabat pour pouvoir fermer le sac et décourager les voleurs. Mon tissu est japonais, donc la fermeture est aussi un peu dans cet esprit.

Cela a fait que le sac ne soit plus réversible, mais cela ne m’inquiète pas des masses; de toute façon le tissu intérieur n’a rien de super attrayant, je l’ai choisi car il est costaud, et c’est ce que j’avais sous la main.

P1060689 copy

Comme vous voyez sur cette photo, j’ai également rajouté deux poches, l’une simple et l’autre zippée, plus sécurisée. Je suis déjà assez désorganisée pour de plus transporter mes bidules en vrac dans un sac à main – autant les transporter dans un sac de supermarché, quoi 😀

L’extérieur a également gagné une petite poche pour le téléphone portable, ticket de métro, etc.

P1060688 copy

 

J’ai fait toutes les surpiqures avec un point décoratif de ma machine (cliquez sur les photos pour les voir en grand).

Toutes ces modifications ne sont pas difficiles à faire, il suffit de suivre un ordre de montage spécifique – les poches doivent être cousues avant que le sac soit doublé, par exemple.

J’ai aussi thermocollé toutes les pieces coupées dans le tissu japonais pour les renforcer.

Et vous, que pensez-vous faire pour vos vacances ?

Moi je dis: profitez de l’occasion pour vous coudre quelque chose de beau – et d’utile !

Mardi gras!

Par défaut

 

 

metralha01

Dans l’idée d’enrichir ma vie sociale et également faire travailler mon corps, je me suis inscrite dans un groupe MeetUp qui fait des courses dans Paris. Ce soir étant Mardi Gras (ou Carnaval! dans certains pays), on nous a demandé de venir déguisés. Je n’avais pas beaucoup de temps pour penser à un déguisement (je ne me suis inscrite qu’hier!) et en plus fallait que ce soit approprié pour la course…

 

metralha02

Heureusement que j’ai du temps libre (car chômage), une machine à coudre et des idées tordues! Je vais donc courir ce soir habillée en Soeur Rapetou!

 

metralha03

Le chapeau a été fait grâce à ce tutoriel de craftster et le pantalon est un patron de Winter Wear Designs – il s’agit en effet d’un pantalon de pyjama mais qui servait tres bien à ma finalité vu qu’il est facile a faire et bien confortable. Le sac vous le connaissez déjà; le tshirt est un vieux maillot de course de Monsieur que j’ai mis à l’envers et appliqué le numéro de prisonnier.

 

metralha04

 

Et vous, comment allez-vous fêter le carnaval?

Mon premier patron (gratuit) est publié!

Par défaut

(please scroll down for the english version of this article)

P1050921

Aujourd’hui c’est un grand jour dans l’univers de mes petites mains: je viens de publier mon premier patron professionnel – gratuitement – sur Craftsy !

En effet, au bout de presque un an de Pattern Workshop j’ai finalement décidé que « fait est mieux que parfait » et que j’étais prête à me lancer dans ce monde – ou plutôt, de me livrer au regard critique du monde, ce qui n’est pas toujours facile!

Le patron est celui d’un sac-bracelet inspiré de mon Sac BD qui a eu beaucoup de succès (et qui m’a fait faire plein de camarades dans la rue!). À la différence de mon sac « adulte », celui-ci est plus petit, l’ouverture est en haut et pas sur le côté et, le plus important: l’exécution en est très facile et c’est donc un projet indiqué pour les débutants en couture. Si c’est pas génial!

P1050946

Voici ce que vous allez apprendre avec ce projet:

-Appliqué
-Plis creux
-Fronçage
-Doublure d’un sac
-Surpiqûres

En effet, j’ai dédié un paragraphe spécial dans les instructions de montage à chacune de ces techniques, ce qui vous préparera à affronter des projets plus difficiles par la suite.

Ce patron est disponible en anglais et en français.

MAIS ! Ce n’est pas tout! Car mes petites mains inquiètes ont aussi pensé à ceux et celles qui préfèrent la solidité d’un produit tout prêt, et ainsi j’ai créé des magasins sur Etsy et A Little Market (livraison offerte pour la France !) pour vendre la version « réelle » de ces créations.

Et bien sur, cela va sans dire : en cas de doute, critique, question, suggestion ou (surtout!) pour partager votre version de ce petit sac, il suffit de me laisser un commentaire ou d’écrire à titesmainscouture@gmail.com.

Alors, quels sont vos plans pour ce weekend ? Pourquoi pas vous faire plaisir avec un nouveau petit sac fait par vous-même? C’est parti! 😀

LES LIENS DE CET ARTICLE:

Le patron sur Craftsy

Magasin Etsy

-Magasin A Little Market

Pattern Workshop (lien affilié)

 

——————

P1050885

Today is a great day in the universe of these small hands: I have just published my first professional pattern – for free – on Craftsy!

Indeed, after nearly a year of Pattern Workshop I finally decided that « done is better than perfect » and that I was ready to get out in the world – or rather, to put myself in front of the critical eyes of the world, which is not always easy!

The pattern is that of a drawstring wristlet inspired on my Comic Book purse that had a lot of success (and that helped me make lots of friends in the street!). Unlike my « adult » purse, this one is smaller, the opening is at the top rather than on the side and, most importantly, the construction process is very easy, being therefore a great project for beginner sewists. Isn’t it great?

P1050909

Here is what you will learn with this project:

-Applique
-Inverted pleats
-Gathering
-Lining a pouch
-Topstitching

Indeed, I have dedicated a special paragraph in the construction instructions for each of these techniques, which will prepare you to face more difficult projects in the future.

This pattern is available in English and French.

BUT! That’s not all! For these small hands also thought about those who prefer the security of a ready-made product, so I created shops on Etsy and A Little Market (free delivery for France!) to sell the « real » version of these creations.

And of course, it goes without saying: if you have any doubt, criticisms, questions, suggestions or (above all that!) if you want to share your version of this little bag, just leave me a comment or write to titesmainscouture@gmail.com.

So what are your plans for this weekend? Why not treat yourself to a new small bag made by yourself? Go! 😀

P1050898

Tuto très simple: le sac à sac

Par défaut

P1050748_Fotor

 

Tout le monde sait que les sacs plastiques (également appelés « poches » dans le Sud-Ouest) sont LE DIABLE. Néanmoins ils ont leur utilité (pas exemple, pour changer la litière du chat…) et c’est bien d’en avoir toujours quelques-uns à la maison.

Le truc c’est qu’ils occupent trop de volume dans le placard et s’envolent partout dès que la porte est ouverte. Ainsi, on a avancé encore un pas dans le monde des adultes et je nous ai fait un « sac à sacs » qui s’accroche discrètement derrière la porte de la cuisine. C’est un projet très simple mais oh! combien utile; suivez ce tutoriel pour avoir le même chez vous. Ma version n’a pas d’élastique sur le dessus (c’est plus facile pour mettre les sacs dedans) mais il est toujours possible d’en mettre si vous le préférez. C’est aussi une tres bonne idée de cadeau pour une pendaison de crémaillère! (mais bien sur, il faut choisir le tissu selon le destinataire…)

Vous aurez besoin d’un « fat quarter » (rectangle de tissu de 45 x 55cm), 20cm d’élastique d’au moins 0,5cm ou plus épais (40cm si vous préférez élastiquer aussi le dessus du sac) et un petit morceau (environ 15cm) de biais, ruban ou cordon pour l’anneau.

P1050737

 

Pour commencer, repliez les deux côtés plus courts du tissu 2cm vers le dedans. Repassez. Puis passez une couture tout au bord du pli sur les deux côtés.

P1050739

 

Faire un anneau avec le biais/ruban/cordon en unissant les deux pointes. Choisissez le côté du sac qui sera le « haut », trouvez le centre, épinglez et cousez l’anneau sur la même couture faite antérieurement. Attachez-le aussi tout au bord du sac (si vous le désirez, surfilez le bord entier.

P1050740

 

C’est le moment de froncer! Attachez une des pointes de l’élastique à l’entrée du repli fait sur le « bas » du sac, puis faites passer l’élastique dans le repli en vous aidant d’une épingle de sécurité.

P1050741

Finalement, on va fermer le sac, en le pliant en deux dans le sens de la longueur, endroit contre endroit. Épinglez et cousez à 1,5-2cm du bord.

P1050742

 

Repassez couture ouverte…

P1050745

 

Puis il suffit de le retourner, le remplir avec vos sacs plastiques et l’accrocher dans un endroit discret et peu encombrant. Voilà!

P1050746b_Fotor

 

Êtes vous pour ou contre les sacs plastiques? Et quelle est votre solution pour les ranger? N’oubliez pas de m’envoyer des photos si vous décidez de faire comme moi!

Des plans pour l’avenir

Par défaut

Coucou,

Vous n’avez pas surement remarqué mais j’ai été absente du blog – et de la couture – pendant un mois chez ma famille. Heureusement que j’ai bien programmé des billets pour cette période, je n’aime pas l’idée de laisser orphelins mes lecteurs comme j’ai déjà fait beaucoup trop de fois…

Bon, là je suis de retour et je voulais partager avec vous quelques-unes de mes idées futures pour des billets. Dites-moi ce que vous en pensez et, surtout, laissez d’autres suggestions dans les commentaires:

– Pour améliorer mes habilités de montage et de rédaction d’instructions, j’ai acheté quelques nouvelles revues de couture (françaises cette fois!). Qu’en diriez-vous d’un pas à pas sur l’interprétation et l’exécution d’un de ces patrons? Avez-vous des préférences? (haut, bas, robe…)

– Un tutoriel sur le montage d’une pochette doublée comme mon Chat Gourmand ou le Sac Rapetou (suggestion de la lectrice Mylen)

– Une compilation de tout ce que j’ai déjà créé en couture et dont je me sers vraiment au jour le jour (car il y a beaucoup de caca aussi…)

– Un pas-à-pas de la création de ma robe Bambou suivant les instructions de Pattern Magic (j’ai déjà toutes les images, reste à écrire l’article)

Quoi d’autre? Je suis à l’écoute !

Appel aux testeurs: le panier parigot pour vélo

Par défaut

Celles qui suivent ma page Facebook auront déjà remarqué une série de photos qui ne se trouvent nulle part sur ce blog, et cela pour une bonne raison: Il s’agit du premier patron que je trouve commercialement viable et que j’ai créé à l’aide de Pattern Workshop. Je parle, bien sur, du pannier Parigot qui s’attache au vélo mais qui se transforme aussi en sac de ville pour simplifier vos pique-niques et le transport du matériel pour vos cours :

P1030700

Ce patron est prêt, il ne manquent que les instructions (qui seront rédigées dans les prochains jours). Il s’agit d’un patron simple à réaliser pour tous les niveaux et, franchement, très pratique pour ceux qui se déplacent souvent à vélo et ne disposent pas d’un panier. Et bien sur il est amovible:

P1030751

J’ai déjà utilisé le mien pour aller à mon cours de gravure (c’est impressionnant le nombre de plaques de bois que j’arrive à mettre dedans !), pour des pique-niques, pour faire des courses et plein d’autres occasions. Des fois je le prends même quand je ne sors pas à vélo, tellement il est spacieux et pratique.

Seriez vous intéressés de le tester ? Envoyez-moi un mot à titesmainscouture@gmail.com pour qu’on discute des détails !

P1030728

Studio de couture remodélé

Par défaut

P1040935

Les parisiens me comprendront – on n’a jamais assez de place dans nos appartements si l’on veut y faire quelque chose d’autre que dormir (et même…). Vous pouvez donc imaginer ma souffrance sachant que 1) je travaille à la maison 2) je fais de la couture 3) Je fais de la gravure 4) je fais famille d’accueil pour une asso de sauvetage d’animaux (d’ailleurs si vous voulez adopter un chaton, faites votre choix!). Je ne parlerai même pas de mes expériences alchimiques…

Pendant tres (même trop) longtemps mon espace de travail était la table à manger de notre salon et mon matériel était partagé entre une malle chinée, des boites en tissu dans plusieurs placards de la maison et des innombrables sacs à même le sol dans un coin du salon, avec des morceaux de trucs qui trainaient partout (le fait d’avoir une extreme difficulté à commencer et finir un projet avant d’en commencer un autre n’aide pas trop non plus). Bref, la maison ressemblait à un champ de guerre et recevoir des visites devenait impossible.

Mais tout a changé grâce à une excellente idée vue dans Ikea Hackers, plus le coup de chance d’avoir trouvé une énorme palette dans la rue (qu’on a du monter par les escaliers vu que ça rentrait pas dans l’ascenseur). Cette palette nous permettrait de fixer les boites-étageres sans devoir percer le mur de l’appart loué (effectivement, il a fallu juste une vis + crochet sur le mur pour retenir la palette).

Quelques séances de ponçage et coloriage du bois, quelques boites en plastique de chez Ikea et quelques coups de vis plus tard, voici mon nouveau studio de couture et création:

Lire la suite

Mon nouveau sac (de BD)

Par défaut

Depuis quelques années – beaucoup même, il faut dire – j’avais du mal à trouver un sac passe-partout: assez grand pour tenir mon bordel mais assez petit pour ne pas être encombrant, confortable à transporter (y inclus à vélo), informel mais pas autant que ça m’empêche d’aller à un restaurant un peu plus huppé et, si possible, un peu originel. Finalement, pendant ces bénies vacances de Noël 2013, j’ai pris le courage d’en faire un à la mesure de mes exigences. En voici le résultat:

P1030055

Le Sac Rapetou, inspiré par une photo que j’avais déjà publiée ici mais en mieux, car bien plus pratique. D’abord, il se transporte en bandoulière/comme un sac à dos, ce qui est parfait pour laisser les mains libres (je n’ai jamais compris comment les autres femmes arrivaient à équilibrer leurs sacs à poignées courtes sur les épaules sans que ça glisse et emmerde les mouvements tout le temps) et aussi pour le vélo.

Ensuite, l’ouverture ne se fait pas par le haut comme un sac à papier (il n’y a pas d’ouverture en haut, c’est purement une impression décorative), mais par une fermeture invisible intelligemment installée sur le côté:

P1030060

Une de mes exigences c’était que ça puisse contenir un bouquin: voilà, ça c’est fait!

En outre, j’ai rajouté non pas une, ni deux, mais trois poches pour séparer le petit bordel du gros: l’une boutonnée sur l’arrière et deux dedans (l’une avec une fermeture éclair et l’autre ouverte).

P1030058

La poche arrière (que j’utilise surtout pour mes clés) est en plus toute mignonne avec son pli, et doublée du même tissu utilisé pour la doublure du sac, dont voici la vision intérieure:

P1030063

À droite nous voyons la poche fermée par fermeture éclair et à gauche celle ouverte (bien pour le téléphone, rouge à lèvres, mouchoirs, etc). Le tissu de la doublure, vous l’aurez reconnu, c’est le même plan de New York utilisé pour la pochette à laptop que j’ai montrée récemment (il m’en restait un bon morceau et c’était pas mal pour un sac vu qu’il s’agit d’un tissu d’ameublement).

P1030064

Le haut du sac a été fait en une piece séparée et cousu à la main au corps. La bande en cuir qui « ferme » le sac cache un peu la misère… j’ai également rajouté du faux cuir sur le sangle (grâce à une aiguille spéciale « cuir » pour la machine que j’ai acheté en mercerie), brodé le $ à la machine avec un double zig-zag (fait pour tissu élastique) et, bien sur, thermocollé le tissu extérieur pour donner de la fermeté au sac.

Ce n’était pas exactement un projet difficile, mais c’est assez détaillé et il faut être bien conscient de ce qu’on est en train de faire, car les étapes doivent être suivies dans l’ordre exact. Ça m’a pris presque une journée entière de travail.

Je suis contente d’avoir attendu tout ce temps pour m’y lancer, car le projet a bien muri dans ma tête et je disposait des connaissances nécessaires pour le mener à bout. Qu’en pensez-vous?

Un chat gourmand pour mes outils

Par défaut

2013 n’a pas été la meilleure année de ma vie – loin de ça – mais il y a eu des bonnes choses quand-même. L’une des meilleures est d’avoir repris la gravure sur bois, que j’avais arrêté depuis  beaucoup trop longtemps.

Je suis généralement beaucoup trop paresseuse pour faire des choses pour moi-même (à l’exception des vêtements) et donc je transportais mes outils dans un vieux sac de supermarché tout immonde et déchiré. Mais M. Tites Mains m’a convaincu que je méritais mieux et je me suis donc lancée dans un projet de pochette pour mes gouges et cutters. En voici le résultat:

P1030052

Ce gros chat gourmand qui essaye d’avaler un poisson entier a été inspiré par ceux de Mairuru et aussi, bien sur, par Georgette:

P1020409

La pochette est faite en toile de coton grise plomb et doublée également en toile de coton rayée, les deux des restes de tissus achetées pour d’autres projets. La partie la plus difficile est le montage de la fermeture, qui est attaché au tissu extérieur et à la doublure; j’ai du trouver moi-même une méthode basée sur des tutos pour pochettes plus simples sur internet. Faut que je pense à écrire aussi mon tuto…

P1030053

Maintenant mes outils sont bien protégés dans un seul volume mignon et facile à transporter. Que demande le peuple ?