Archives Mensuelles: août 2014

« Pattern Workshop » en promo jusqu’à lundi !

Par défaut

Aux intéressés par ce fantastique cours de patronnage numérique, une bonne nouvelle: ce weekend, vous pouvez vous inscrire à Pattern Workshop avec une réduction de $20 jusqu’à lundi 1er septembre 2014 à minuit (c’est la fête du travail aux États-Unis) avec le code LABORDAY20.

Encore une fois, je ne peux que trop recommander ce cours (et pour le contenu, c’est vraiment, vraiment pas cher).

 

pattern-workshop-300x300-blue

 

 

Jusqu’ici il m’a permis de numériser ou de redessiner en plus exact tous mes patrons de base et, ce qui est plus important, de les manipuler comme je veux pour créer des vêtements et des accessoires entièrement nouveaux sans sortir le rouleau de papier… la table n’est nécessaire que pour construire les toiles!

 

chemisier

Un premier essai de chemisier…

manip

Et une manipulation plus complexe basée sur Pattern Magic ! Tout ça a été 100% créé sur l’écran par mes petites mains. Qu’attendez-vous?

Publicités

Veste « Brésilité secrète »

Par défaut

J’avais parlé il y a quelques mois d’un patron de veste Vogue que j’avais acheté. Bon, je suis heureuse de finalement pouvoir vous la présenter complètement terminée:

P1050210

(pas repassée car THIS IS SPARTA)

Oui, elle ne ressemble pas tellement à la photo de l’enveloppe. Voici une image pour vous rafraichir la mémoire:

P1050231

 

Je ne gaspillerai donc pas votre temps précieux pour parler du patron (classé « très facile » et qui l’est vraiment) et je ne parlerai que des modifications.

D’abord, j’ai décidé de la doubler. Le tissu suggéré était la polaire, et même si c’est tout doux je ne voulais pas un truc en une seule couche. J’ai trouvé ce lainage chez Toto, ainsi que le MERVEILLEUX tissu de la doublure (que vous verrez un peu plus bas).

Ensuite, je n’aimais pas l’encolure originale, qui remontait sur le cou. Personnellement, je déteste ça, d’autant plus que je suis allergique à la laine, une raison de plus de la changer. J’ai profité du fait que les cols claudine sont à la mode (et qu’ils sont très simple à dessiner et à construire) pour descendre l’encolure originale et la remplacer par ça.

P1050214

Puis, bien sur, la longueur; en effet, ce manteau était déjà « prêt » en février mais dans la version « longue » suggérée par le patron; or, cette version m’arrivait pile sur la partie des hanches/cuisses qu’il fallait pour me faire paraitre une bouteille d’Orangina. Du coup je me suis armée de courage et j’ai coupé à une hauteur plus praticable.

J’ai également fait des ajustements mineurs sur le patron, par exemple pour affiner la taille, mais le principal c’est ça.

J’ai baptisé cette robe « brésilité secrète » car en allant chez Toto j’ai découvert ce MERVEILLEUX tissu dans la pile de coupons vendus au poids:

P1020426

(pas repassé non plus car JE SUIS HERCULE).

Pour ceux qui ne connaissent pas, les deux individus sont le premier empereur du Brésil dans le XIX siècle (D. Pedro I) et sa femme; on voit le drapeau impérial et plein de symboles du Brésil-colonie (raras, esclaves, bananiers, paysages de Rio) et du Portugal (carrelages, couronne). Je n’ai pas encore saisi ce que veut dire « Blue Man » mais je pense que ça viendra.

Donc cette veste « sérieuse » ressemble à ça quand on l’ouvre:

P1050215(malheureusement les bananiers ont été coupés quand j’ai raccourci la veste…)

et l’intérieur est comme ça:

P1050225

 

J’ai choisi de faire les manches en blanc avec des poignets coloriés car je n’avais qu’un tout petit morceau de tissu et de toute façon la doublure n’est pas visible aux manches.

Au début j’avais créé des poches dans la couture (autre grande modification par rapport au patron originel) mais elles ont été perdues lors de la coupe; du coup j’ai fait des poches appliquées rondes comme suggéré par M. Vogue, sauf que je les ai doublées pour suggérer ce qu’il y a à l’intérieur de la veste:

P1050213

Une rara rouge

 

P1050212Dona Leopoldina, IMPERATRICE DU BRÉSIL!!!

En somme, tout ce que j’ai utilisé du patron originel c’étaient les épaules, les emmanchures et les manches… ça tombe bien car c’est le plus compliqué à dessiner/ajuster soi-même!

Avez-vous déjà modifié radicalement des patrons du commerce? Ça s’est bien passé?

Et une autre petite photo pour la route:

P1050223

 

 

Tutoriel – la robe la plus simple du monde avec 2 t-shirts

Par défaut

P1040973

 

Le weekend dernier a été vachement productif grâce à mon nouvel espace de travail (yay!). J’ai ainsi deux nouvelles realisations dans mon garde-robe: le Bow-Tie Bikini et cette Robe à Deux Tshirts (Double T-Shirt Dress) basée sur une série d’images vues sur Flickr. Elle est tellement cool et – même – élégante qu’il est difficile à croire qu’il faut couper un minimum et coudre presque rien (trois coutures seulement!). J’ai déjà découvert au moins quatre manieres différentes de la porter et je suis sure qu’il y en a plus.

Et elle a des poches en plus!

P1040965

(désolée des photos caca, j’ai du les faire moi-même).

Voici donc comment procéder…

Lire la suite

Hypersocialisation

Par défaut

Vous avec peut-être remarqué le bouton sur le menu à côté mais je préfère le répéter ici… je me suis (finalement) inscrite sur Hellocoton, donc voilà. Suivez-moi, toussa toussa.

 

P1020389

 

(cette photo sans aucune relation avec le contenu c’est juste pour m’obliger à écrire sur la robe Bambou de Pattern Magic qui fêtera bientôt son anniversaire…)

 

Un vrai patron d’été + petit cadeau pour les lecteurs fideles

Par défaut

P1040995

 

Ça fait un moment que je contemple la possibilité de créer des bikinis (et j’ai même des excellents contacts au Brésil qui pourraient m’aider dans la production de modeles inoubliables) mais je n’avais jamais vraiment essayé de le faire. Ceci est une premiere. Il y a une photo timide de moi dedans à la fin du billet, ainsi qu’un petit cadeau pour mes chers lecteurs…

Le patron est le « Bow-Tie Bikini » de la designer italienne Laura Urbinati et il peut être trouvé, ainsi que les explications en anglais (un peu sommaires, il faut dire) sur l’excellent site Weekend Designer. Il fait une taille 42-44, je dirais – il était tres grand sur mon corps et j’ai du couper une bonne dizaine de centimetres de la culotte (la partie supérieure était à la bonne taille, va comprendre). J’ai aussi affiné un peu le derriere car je ne supporte pas l’impression de porter des couches pour adultes qui me causent les bikinis européens.

J’ai choisi de le coudre en 2 couleurs pour faire un effet « smoking » avec les noeuds papillon; j’ai aussi laissé tomber un des noeuds sur la culotte, ce qui me paraissait exagéré.

Ce n’est pas trop horrible pour un premier essai – c’est même assez présentable à l’extérieur – mais ce n’est absolument pas un produit « fini »; j’ai encore beaucoup à apprendre niveau finition (on voit même la laminette sur les points où je ne l’ai pas bien cousu…).

La bonne nouvelle pour mes lecteurs: mes études de patronnage numérique m’on fait acquérir une flemme monumentale de sortir mon papier kraft pour tracer des patrons trouvés sur internet. Du coup, je l’ai numérisé sur Illustrator pour l’imprimer moi-même à la maison. Je veux bien envoyer cette version en PDF à mes lecteurs; il suffit de:

-« Aimer » ma page Facebook; et

– M’envoyer un message privé ou un mail sur titesmainscouture @ gmail.com en me demandant le patron du « Bow-Tie Bikini ».

et je vous renverrai le fichier avec le patron pour imprimer à la maison. Les instructions de montage ne sont pas incluses (je dois moi-même dominer les techniques avant de pouvoir en rédiger), il faudra pour cela consulter Weekend Designer.

Le patron est à la même taille (càd 42-44) que celle proposée sur le site, sans gradation. Je n’ai pas inclus les modifications faites sur mon exemplaire car le patron ne m’appartient pas.

Pour finir, voici une image de ce que ça donne sur le corps avec des accessoires poilus:

P1040938

Avez-vous déjà essayé de faire vos propres maillots de bain? Si vous avez des techniques et des astuces à partager, n’hésitez pas!

Studio de couture remodélé

Par défaut

P1040935

Les parisiens me comprendront – on n’a jamais assez de place dans nos appartements si l’on veut y faire quelque chose d’autre que dormir (et même…). Vous pouvez donc imaginer ma souffrance sachant que 1) je travaille à la maison 2) je fais de la couture 3) Je fais de la gravure 4) je fais famille d’accueil pour une asso de sauvetage d’animaux (d’ailleurs si vous voulez adopter un chaton, faites votre choix!). Je ne parlerai même pas de mes expériences alchimiques…

Pendant tres (même trop) longtemps mon espace de travail était la table à manger de notre salon et mon matériel était partagé entre une malle chinée, des boites en tissu dans plusieurs placards de la maison et des innombrables sacs à même le sol dans un coin du salon, avec des morceaux de trucs qui trainaient partout (le fait d’avoir une extreme difficulté à commencer et finir un projet avant d’en commencer un autre n’aide pas trop non plus). Bref, la maison ressemblait à un champ de guerre et recevoir des visites devenait impossible.

Mais tout a changé grâce à une excellente idée vue dans Ikea Hackers, plus le coup de chance d’avoir trouvé une énorme palette dans la rue (qu’on a du monter par les escaliers vu que ça rentrait pas dans l’ascenseur). Cette palette nous permettrait de fixer les boites-étageres sans devoir percer le mur de l’appart loué (effectivement, il a fallu juste une vis + crochet sur le mur pour retenir la palette).

Quelques séances de ponçage et coloriage du bois, quelques boites en plastique de chez Ikea et quelques coups de vis plus tard, voici mon nouveau studio de couture et création:

Lire la suite