Archives de Catégorie: cours

Mon premier patron (gratuit) est publié!

Par défaut

(please scroll down for the english version of this article)

P1050921

Aujourd’hui c’est un grand jour dans l’univers de mes petites mains: je viens de publier mon premier patron professionnel – gratuitement – sur Craftsy !

En effet, au bout de presque un an de Pattern Workshop j’ai finalement décidé que « fait est mieux que parfait » et que j’étais prête à me lancer dans ce monde – ou plutôt, de me livrer au regard critique du monde, ce qui n’est pas toujours facile!

Le patron est celui d’un sac-bracelet inspiré de mon Sac BD qui a eu beaucoup de succès (et qui m’a fait faire plein de camarades dans la rue!). À la différence de mon sac « adulte », celui-ci est plus petit, l’ouverture est en haut et pas sur le côté et, le plus important: l’exécution en est très facile et c’est donc un projet indiqué pour les débutants en couture. Si c’est pas génial!

P1050946

Voici ce que vous allez apprendre avec ce projet:

-Appliqué
-Plis creux
-Fronçage
-Doublure d’un sac
-Surpiqûres

En effet, j’ai dédié un paragraphe spécial dans les instructions de montage à chacune de ces techniques, ce qui vous préparera à affronter des projets plus difficiles par la suite.

Ce patron est disponible en anglais et en français.

MAIS ! Ce n’est pas tout! Car mes petites mains inquiètes ont aussi pensé à ceux et celles qui préfèrent la solidité d’un produit tout prêt, et ainsi j’ai créé des magasins sur Etsy et A Little Market (livraison offerte pour la France !) pour vendre la version « réelle » de ces créations.

Et bien sur, cela va sans dire : en cas de doute, critique, question, suggestion ou (surtout!) pour partager votre version de ce petit sac, il suffit de me laisser un commentaire ou d’écrire à titesmainscouture@gmail.com.

Alors, quels sont vos plans pour ce weekend ? Pourquoi pas vous faire plaisir avec un nouveau petit sac fait par vous-même? C’est parti! 😀

LES LIENS DE CET ARTICLE:

Le patron sur Craftsy

Magasin Etsy

-Magasin A Little Market

Pattern Workshop (lien affilié)

 

——————

P1050885

Today is a great day in the universe of these small hands: I have just published my first professional pattern – for free – on Craftsy!

Indeed, after nearly a year of Pattern Workshop I finally decided that « done is better than perfect » and that I was ready to get out in the world – or rather, to put myself in front of the critical eyes of the world, which is not always easy!

The pattern is that of a drawstring wristlet inspired on my Comic Book purse that had a lot of success (and that helped me make lots of friends in the street!). Unlike my « adult » purse, this one is smaller, the opening is at the top rather than on the side and, most importantly, the construction process is very easy, being therefore a great project for beginner sewists. Isn’t it great?

P1050909

Here is what you will learn with this project:

-Applique
-Inverted pleats
-Gathering
-Lining a pouch
-Topstitching

Indeed, I have dedicated a special paragraph in the construction instructions for each of these techniques, which will prepare you to face more difficult projects in the future.

This pattern is available in English and French.

BUT! That’s not all! For these small hands also thought about those who prefer the security of a ready-made product, so I created shops on Etsy and A Little Market (free delivery for France!) to sell the « real » version of these creations.

And of course, it goes without saying: if you have any doubt, criticisms, questions, suggestions or (above all that!) if you want to share your version of this little bag, just leave me a comment or write to titesmainscouture@gmail.com.

So what are your plans for this weekend? Why not treat yourself to a new small bag made by yourself? Go! 😀

P1050898

Publicités

Concours: Qui veut créer ses patrons?

Par défaut

J’ai plusieurs fois parlé de Pattern Workshop – pour ceux qui s’en sont intéressés, le site Kids Clothes Week vient de publier un entretien avec la créatrice du cours, Lauren Dahl (en anglais).

Lauren Dahl, créatrice de Pattern Workshop

 

Mais ce n’est pas tout: à la fin du billet vous avez aussi la chance de participer à un tirage au sort pour gagner l’inscription dans Pattern Workshop (qui vaut normalement $149). Inscrivez-vous avant le 2 février 2015 (lundi prochain). Je croise les doigts pour mes lecteurs!

Pour ceux qui préfèrent ne pas se risquer dans des jeux de hasard, vous avez un mois (jusqu’au 28 février 2015) pour acheter le cours avec une réduction de $10 en utilisant le code KCWWINTER15.

Qu’attendez-vous?

Site du concours

Site de Pattern Workshop (lien affilié)

Mon bouquin de patronnage préféré (et une robe en biais)

Par défaut

J’ai toujours été une grande consommatrice de bouquins de tous les types et avec la couture et la patronnage, ça ne pourrait pas être différent. Je réserve normalement une partie de mon budget mensuel pour enrichir ma bibliotheque; je passe des heures et des heures sur internet en lisant des critiques et des commentaires pour faire des choix avisés sur mes achats. Ma liste d’envies chez Amazon ne fait que grandir néanmoins ! *

Je préfère aussi acheter ce genre de volume en papier, vu que le travail de création est lui-même très physique (les romans et les livres techniques fonctionnent très bien en format numérique par contre, et j’aime bien voyager avec toute ma bibliothèque)

Mais on a tous des préférences, des ouvrages auxquels on revient très souvent. Mon grand coup de coeur de cette année a été Pattern Cutting, de Dennic Chunman Lo (en anglais, désolée).

pattern-cutting

Il ne s’agit pas simplement d’un livre de patronnage – c’est un vrai cours en moins de 250 pages. Non seulement l’auteur apprend comment tracer ses patrons de base sur mesure – corsage, jupe, robe, pantalon – et comment les modifier, il explique aussi le pourquoi du comment : pourquoi on utilise des pinces, comment décider de leur largeur ou longueur, comment fonctionne une tête de manche et bien plus.

De plus, est extrêmement bien écrit et se lit comme un roman – je l’ai entièrement lu dans mon lit pendant plusieurs soirs avant de dormir. Et ça donne envie de se mettre au travail !

Je l’ai ainsi utilisé pour mes patrons de base – non seulement pour moi mais aussi ceux que je transforme et décline en plusieurs tailles pour les partager – et j’ai essayé également une des plusieurs suggestions de création données à la fin : La robe tube en biais, dont le patron ressemble à ça :

bias tube

 

Dessiné, bien sur, sur Illustrator, grâce à Pattern Workshop !

Et voici ce que ça donne à peu près :

P1050259

 

Une robe avec une seule couture (plus les finitions, que j’ai du inventer moi-même – pas beaucoup d’informations de montage sur ce bouquin), faite en spirale, de manière que ça tombe parfaitement sur le corps, suivant ses formes, sans besoin d’aucune pince – voici le miracle du biais!

P1050256

Les photos sur le mannequin ne lui font pas justice car elles ne montrent pas le joli effet que l’ourlet roulé fait sur les genoux – un effet « sirène ». Quand j’aurai un peu de temps je veux bien décliner cette robe en plusieurs longueurs et avec différentes encolures – le patron est hyper simple mais ça permet un nombre de variations presque infini !

Je recommande donc vivement ce livre et, pour celles qui ne lisent pas l’anglais, faites savoir aux maisons d’édition françaises ce qu’elles sont en train de rater – il faut donner du boulot aux traducteurs de ce monde _o/

Quels sont vos livres préférés en couture et patronnage? Que me recommanderiez-vous pour enrichir encore plus ma liste d’envies?

 

* Aux intéressés à faire un petit cadeau à mes petites mains, il suffit de m’écrire un mot pour avoir la liste 😛

Des patrons qui sont aussi des casse-têtes !

Par défaut

Ceux et celles qui, comme moi, sont passionnés par les défis posés par des patrons qui sortent un peu du basique – Pattern Magic en étant l’exemple extrême – vont se réjouir avec cette découverte que j’ai faite récemment: les Pattern Puzzles de Studio Faro !

Alors, c’est quoi un « Pattern Puzzle » ? Très simple (ou, plutôt, très compliqué) : quand on suit la page Facebook de Studio Faro – un studio/école australien de patronnage – on est gratifié, tous les samedis, par une image à peu près comme ça :

faro01

Le défi c’est de deviner qu’est-ce que ces pièces représentent une fois qu’elles sont coupées dans un tissu et montées… et à chaque fois je suis impressionnée car les autres followers de la page sont vraiment forts, ils arrivent presque toujours à décrire la pièce au détail près avant que la réponse soit dévoilée le dimanche !

Pour pas vous gâcher le plaisir de deviner vous aussi je mettrai la solution après le saut…

Lire la suite

« Pattern Workshop » en promo jusqu’à lundi !

Par défaut

Aux intéressés par ce fantastique cours de patronnage numérique, une bonne nouvelle: ce weekend, vous pouvez vous inscrire à Pattern Workshop avec une réduction de $20 jusqu’à lundi 1er septembre 2014 à minuit (c’est la fête du travail aux États-Unis) avec le code LABORDAY20.

Encore une fois, je ne peux que trop recommander ce cours (et pour le contenu, c’est vraiment, vraiment pas cher).

 

pattern-workshop-300x300-blue

 

 

Jusqu’ici il m’a permis de numériser ou de redessiner en plus exact tous mes patrons de base et, ce qui est plus important, de les manipuler comme je veux pour créer des vêtements et des accessoires entièrement nouveaux sans sortir le rouleau de papier… la table n’est nécessaire que pour construire les toiles!

 

chemisier

Un premier essai de chemisier…

manip

Et une manipulation plus complexe basée sur Pattern Magic ! Tout ça a été 100% créé sur l’écran par mes petites mains. Qu’attendez-vous?

L’Université des patrons !

Par défaut

Je suis bien contente cette semaine car finalement le cours Pattern Workshop, de Lauren Dahl, a été lancé.

pattern-workshop-300x300-blue

Cliquez sur le banner pour accéder à la page d’inscription

C’est une excellente nouvelle pour tous ceux qui rêvent de créer leurs propres patrons entièrement sur l’ordinateur, ou encore de transformer leurs patrons existants en fichier numérique pour pouvoir les imprimer, les partager, les modifier ou même les vendre. Le cours inclut également des instructions pour grader des patrons sans se casser la tête, rajouter des valeurs de couture automatiquement, modifier des patrons à partir d’une base, trouver des inspirations, etc. Très utile aussi, Lauren a pensé à ceux et celles qui, comme moi, ne dominent pas le software, et a inclut des leçons basiques pour permettre aux élèves de s’y familiariser.

Si ça semble trop beau pour être vrai, il y a bien sur des bémols: le cours est en anglais et il se base sur Adobe Illustrator et InDesign (quelques élèves sont également en train de tester les tutos avec The Gimp, qui est gratuit et très puissant). Et, bien sur, le cours est payant: $149 (autour de €110).*

Si ces limitations ne vous font pas peur, cliquez ici pour accéder directement à la page d’inscription.

Pour ceux qui ont besoin de preuves concretes de la qualité du cours et des explications de Lauren avant d’y mettre de l’argent (je suis comme ça moi-même), il suffit de regarder ces vidéos qu’elle a produits même avant de penser à lancer Pattern Workshop – le succès a été si grand et si immédiat (et pour cause!) qu’elle a décidé de partager ses connaissances sur une forme plus officielle (et rémunérée). Personnellement, j’étais tellement accro de ces vidéos que je me suis immédiatement pré-inscrite au cours – ce que je ne fais jamais vu ma radinerie bien connue et documentée.

J’espere vous retrouver bientôt sur le groupe Facebook (secret et exclusif) dédié aux élèves du cours !

 

* les liens vers le cours sont des liens affiliés; je gagne un pourcentage sur les ventes si un de ces liens est utilisé

La jupe de base

Par défaut

P1010442

En couture, tout ce que l’on peut créer est fait à partir d’une base – on dit donc la jupe de base, le corsage de base, la robe de base (faite à partir du corsage de base), etc. C’est ces bases que l’on apprend à construire, à nos mesures, aux cours de couture et coupe à plat de la ville de Paris. Ensuite on nous montre les modifications possibles.

Pour info, il existe des entreprises qui vendent ces bases de couture toutes prêtes à plusieurs tailles – des fois même sur mesure – pour que la patronniere expérimentée puisse les modifier à l’aise sans devoir tout redessiner à chaque fois. Ce magasin américain, par exemple, vend ces patrons de base – en anglais, « slopers » ou « sewing blocks ». Et voici un article très intéressant (en anglais) sur la création professionnelle de patrons de couture.

Cette jupe est la plus basique possible: une jupe droite, avec deux pences de chaque côté du devant et du dos, fermeture invisible sur le dos et ceinture droite, avec une fente de 12cm sur l’arrière. Vu que je l’ai faite un peu longue, elle me servira surement pour des occasions professionnelles.

P1010443

Elle ne tombe pas aussi bien sur le mannequin que sur mon corps (et mes habiletés de repassage laissent beaucoup trop à désirer), mais je pense qu’on peut déjà en faire une idée. La jupe est bien cintrée et j’aimerais bien qu’elle le fut encore un peu plus (je la trouve encore un peu large par rapport à ma propre taille), mais du à la morphologie de mon corps il aurait été nécessaire de modifier le patron et y ajouter une ceinture en forme au lieu de la ceinture droite – ce que je ferai surement pour ma prochaine jupe.

P1010444

Un détail de la fermeture à l’arrière avec le bouton. Au début j’avais mis une agrafe pour la fermer mais ça ne seyait pas bien. C’était donc utile d’apprendre à faire des boutonnières.

P1010445

Ma boutonnière est très moche et tordue car j’ai eu des problèmes avec la machine à mi-chemin; après avoir épuisé ma collection de jurons (et démonté la machine à moitié plusieurs fois) j’ai découvert que l’aiguille n’était pas assez épaisse pour traverser les deux couches de tissu plus le thermocollant. Mais ça se voit à peine (je le crois et je l’espère)  quand la jupe est mise.

P1010448

Et voici un détail de la fente; la doublure est cousue à la main sur le bord. Remarquez la belle finition en pointe (à droite). J’essayerai de faire un tuto pour cette finition (et d’autres) lors de la construction de ma prochaine jupe.

Ce qu’il me faut maintenant c’est de prendre le temps pour bien étudier les modifications possibles et créer une collection de jupes originales à mon gout (et à mon corps…).

Nouveau cours…

Par défaut

Je pense que je ne vous ai pas dit vu que c’est arrivé pendant la période dans laquelle le blog a été (encore une fois) honteusement abandonné, mais j’ai quitté le cours de couture du centre d’animation (dommage mais ça a été une question d’argent) et me suis inscrite dans deux des Cours Municipaux pour Adultes de la Ville de Paris:

– Coupe-Couture

– Coupe à Plat-Gradation

À la différence du cours antérieur, qui nous laissait libres pour créer et faire un peu ce qu’on voulait (mais qui manquait quand-même d’un peu de discipline), ces cours-là ont une intention professionnalisante et pour cela proposent un programme (pour les deux, en gros, jupe-corsage-pantalon). Ainsi, mes créations originales se sont restreintes à mon petit chez moi.

Si le programme parait le même pour les deux cours, ils sont bien différents : alors qu’en coupe-couture on construit le patron, on fait la toile (c’est à dire une version d’essayage en tissu cheapos) et puis on construit son vêtement, en coupe à plat on donne plutôt l’emphase à la création du patron et aux plusieurs déclinaisons qu’on peut en faire: jupe de base – jupe à godets – jupe à pli plat et creux – jupe à panneaux, par exemple. On apprend aussi à mesurer proprement une « cliente » et à ajuster la toile à son corps. On nous montre également comment modifier le patron pour différentes tailles. Par contre, on ne construit pas de vêtement.

DSC04250

Toile de la jupe de base (coupe à plat)

J’aperçois déjà les résultats de ces cours dans mes petites créations quotidiennes : je fais plus attention à ce que je fais, je comprends mieux le tissu, je soigne mieux les finitions… et dès que je trouve un peu de temps, je veux essayer les déclinaisons qu’on apprend au cours de coupe à plat à mes propres mesures et sur mon propre corps, avec les tissus que je ne cesse pas d’accumuler même si j’ai rarement le temps de m’asseoir devant la machine.

Bref, je les recommande vivement pour tous ceux et celles vivant en région parisienne. Il faut juste faire attention aux dates d’inscription et savoir que ces cours sont assez disputés, on doit passer un examen d’admission pour la sélection… (rien de super compliqué mais bon!)

DSC04251

Jupe de base presque finie (coupe-couture)

BUSTED!

Par défaut

Ça fait depuis lundi que je me promets d’écrire cet article mais bon, essayez vous aussi de finir 160 pages en deux semaines, tout en produisant un article pour une publication universitaire qui va ébranler le monde de l’art (pouvez-vous croire que ce n’est même pas payant? franchement…) et en essayant de maintenir sa routine journalière de sport . Ok, j’admets, la partie du sport est fausse, j’ai laissé tomber depuis dix jours. On va tous mourir à la fin de toute façon.

Mais pas avant que je me fasse ce sac (photo volée d'internet)

Tout ça pour dire que quelqu’un de mon cours de couture a été plus malin que moi et a trouvé mon blog seule sans maître. Donc nous allons tous dire coucou à Véronique:

Coucou, Véronique!

C’est cool, maintenant j’ai DEUX lecteurs!!!

Encore la corolle…

Par défaut

Encore une petite image (que j’avais oublié d’ajouter hier) pour montrer le rond de la corolle. C’est aussi mon avatar sur le site Cut Out + Keep, duquel je crois avoir déjà parlé ailleurs… (mais si ce n’est pas le cas, allez-y!).

DSC02097-2 (2)

Le (fantastique) corset vient d’Etsy (merci Ben!) et me fait rêver du jour où je pourrai aussi créer les miens.