Archives de Catégorie: bas

Pour le plaisir de vos yeux (et de vos petites mains)

Par défaut

Je suis bien débordée en ce moment avec la Journée de l’Estampe (demain à Saint Sulpice, je serai au stand 416, venez nombreux!) et une fête brésilienne que j’aide à organiser (samedi à Montreuil, intéressés me contacter directement). Mais la couture est toujours au centre de mes intérêts – et pour ça j’ai finalement décidé de commencer à utiliser proprement Pinterest pour afficher – et partager – tout ce que j’accumulais pendant des années dans les catacombes de mes Favoris. Comme ça c’est plus facile de tout voir et de trouver rapidement le patron/tutoriel/inspiration qu’il me faut. C’est encore un travail en progrès, mais vous êtes les bienvenus de me suivre là-dessus connaitre mes robes, hauts, bas et accessoires préférés (et d’autres choses aussi). Et bien sur pour accompagner les nouveautés de ce blog! Sortez vos punaises – et partagez aussi vos tableaux pour me faire découvrir des nouvelles merveilles!

Publicités

Les shorts très appropriés pour la gym (patron gratuit de PurlBee)

Par défaut

P1060262

Ma résolution pour 2015, et qui était tellement nécessaire que j’ai même commencé à la mettre en pratique depuis novembre, était de me remettre en forme. Ainsi donc, et grâce aux plans tres avantageux de Neoness (bravo les gars!) me voici trois fois par semaine au plateau de la gym en train de brûler mes pêchés.

Je suis un clodo dans l’âme, donc j’y vais tout simplement avec un vieux tshirt de Monsieur auquel j’ai coupé les manches et le col (et un soutien-gorge adapté au sport, bien évidemment). Pendant l’hiver je mettais les pantalons de sport que j’avais acheté pour pratiquer la boxe française dans une autre vie. Mais avec l’arrivée des beaux jours, il m’a fallu trouver une autre solution – je chauffe vraiment *beaucoup* quand je bouge et avec un pantalon j’ai juste l’impression d’être en feu. Sérieux, les filles, comment vous faites pour suivre une séance de cardio avec des leggings et des tops collés?

Enfin bref, l’internet avait évidemment la solution à mon dilemme: je suis tombée par hasard sur le patron gratuit des City Gym Shorts de PurlBee (en anglais), qui avaient tout ce qui me fallait: ils sont mignons, originaux, très faciles à faire (du coup j’en ai fait trois d’un coup!) et vachement confortables. Et de plus, il y en a pour toutes les tailles, même des tailles enfant. Yay!

cópia de P1060273

J’avais en outre trouvé ce FANTASTIQUE tissu avec des gym hunks (aucune idée de comment dire ça en français) que j’ai immédiatement baptisé de « Le Tissu Très Approprié Pour En Faire Des Shorts De Gym ». Je n’avais qu’un tout petit morceau de 0,50cm mais c’était plus que suffisant (un autre avantage indéniable de ce patron) – il m’en reste même assez pour un troisième!

P1060266

J’ai fait une expérience sur le dos d’un de mes exemplaires, ayant utilisé un tissu rayé composé de plusieurs petits morceaux rectangulaires que j’ai cousu dans différentes directions. J’espère que ça va tenir, pas envie de me retrouver les fesses en l’air pendant un mouvement de Zumba!

P1060279

Le troisième n’a pas un tissu aussi approprié mais j’avais également besoin d’un short « civil » pour trainer en été à la maison ou (espérons) à la plage.

P1060299

J’aime beaucoup l’effet du biais (contrastant ou pas) unissant le devant et le dos, qui sont coupés dans des tissus différents.

Le patron est très bien dessiné et, pour choisir sa taille, il suffit de connaitre la mesure de ses hanches en pouces (divisez la valeur en cm par 2,54). Il y a même une ligne indiquée sur les pièces pour rallonger le patron pour qui m’aime pas montrer autant de peau.

P1060263

« TU PORTES ENCORE DES SHORTS À TON ÂGE? »

Si ce patron vous intéresse, c’est par ici. Et un joyeux printemps/été (actif ou pas!) pour tout le monde 😀

Un nouveau Pattern Puzzle qui m’a fait bien envie…

Par défaut

P1060108

Je ne suis pas dans le meilleur des états psychologiques dernièrement, d’où le manque de nouveaux articles… (alors que j’en ai, moi, des créations dont je n’ai pas encore parlé!)

Mais l’image ci-dessus montre la manipulation initiale de cette intéressante jupe rayée de Studio Faro, laquelle, j’avoue, ne m’avait pas attiré l’attention initialement (la preuve: elle ne faisait pas partie de mon dossier spécial « Studio Faro » dans mes Favoris…) mais qui a été construite avec beaucoup de succès par Sally du blog Capital Chic. Vu qu’en ce moment j’ai besoin d’un garde-robe plus « sérieux », je trouve que la meilleure manière de faire ça c’est en m’amusant avec des patrons 🙂

Vous remarquerez que mon patron de base est bien différent de celui proposé par Anita – en effet, il s’agit de ma base sur mesure construite lors du cours de coupe à plat et ajustée sur mon corps avec l’aide de la prof. Vu les proportions « en sablier » de mon corps, on a trouvé mieux de faire deux pinces sur chaque côté du devant et du dos. C’est ce qui explique si bien Kathleen Fasanella sur cet article (en anglais) sur la différence entre « curvy » (curviligne) et « plus-size » (grande taille) – deux termes utilisés de manière interchangeable dans l’industrie du prêt-à-porter américain mais qui en fait ne sont pas du tout pareils – en effet les femmes minces sont plus curvilignes que les corpulentes, car elles ont plus de différence entre le tour de taille et le tour des hanches/de poitrine – et donc plus de courbes à prendre en compte sur le patron.

Ainsi, en traçant les lignes de manipulation j’ai fait attention de les faire passer par la pointe des pinces, ce qui me permettra de les fermer avant de dessiner la forme finale de chaque pièce pour avoir une jupe sans pinces. Je publierai des photos du dessin « propre » avant de le découper (vous pouvez voir que j’ai bien fait et refait des lignes pour arriver à un truc satisfaisant).

Voici, finalement, le tissu dans lequel je pense construire cette jupe. Il est en coton gris-plomb rayé et assez épais – seul hic, il est un peu élastique, donc je ne sais pas s’il sera approprié pour cette création… peut-être en le thermocollant entièrement? Ou est-ce que ça ne fera pas de différence vu que de toute façon les pièces sont coupées pour la plupart dans le biais? *musique dramatique*

P1060109

 

Je publierai des nouvelles mises à jour selon le travail avance, ça me stimulera à le finir (pour une fois…).

 

Mon bouquin de patronnage préféré (et une robe en biais)

Par défaut

J’ai toujours été une grande consommatrice de bouquins de tous les types et avec la couture et la patronnage, ça ne pourrait pas être différent. Je réserve normalement une partie de mon budget mensuel pour enrichir ma bibliotheque; je passe des heures et des heures sur internet en lisant des critiques et des commentaires pour faire des choix avisés sur mes achats. Ma liste d’envies chez Amazon ne fait que grandir néanmoins ! *

Je préfère aussi acheter ce genre de volume en papier, vu que le travail de création est lui-même très physique (les romans et les livres techniques fonctionnent très bien en format numérique par contre, et j’aime bien voyager avec toute ma bibliothèque)

Mais on a tous des préférences, des ouvrages auxquels on revient très souvent. Mon grand coup de coeur de cette année a été Pattern Cutting, de Dennic Chunman Lo (en anglais, désolée).

pattern-cutting

Il ne s’agit pas simplement d’un livre de patronnage – c’est un vrai cours en moins de 250 pages. Non seulement l’auteur apprend comment tracer ses patrons de base sur mesure – corsage, jupe, robe, pantalon – et comment les modifier, il explique aussi le pourquoi du comment : pourquoi on utilise des pinces, comment décider de leur largeur ou longueur, comment fonctionne une tête de manche et bien plus.

De plus, est extrêmement bien écrit et se lit comme un roman – je l’ai entièrement lu dans mon lit pendant plusieurs soirs avant de dormir. Et ça donne envie de se mettre au travail !

Je l’ai ainsi utilisé pour mes patrons de base – non seulement pour moi mais aussi ceux que je transforme et décline en plusieurs tailles pour les partager – et j’ai essayé également une des plusieurs suggestions de création données à la fin : La robe tube en biais, dont le patron ressemble à ça :

bias tube

 

Dessiné, bien sur, sur Illustrator, grâce à Pattern Workshop !

Et voici ce que ça donne à peu près :

P1050259

 

Une robe avec une seule couture (plus les finitions, que j’ai du inventer moi-même – pas beaucoup d’informations de montage sur ce bouquin), faite en spirale, de manière que ça tombe parfaitement sur le corps, suivant ses formes, sans besoin d’aucune pince – voici le miracle du biais!

P1050256

Les photos sur le mannequin ne lui font pas justice car elles ne montrent pas le joli effet que l’ourlet roulé fait sur les genoux – un effet « sirène ». Quand j’aurai un peu de temps je veux bien décliner cette robe en plusieurs longueurs et avec différentes encolures – le patron est hyper simple mais ça permet un nombre de variations presque infini !

Je recommande donc vivement ce livre et, pour celles qui ne lisent pas l’anglais, faites savoir aux maisons d’édition françaises ce qu’elles sont en train de rater – il faut donner du boulot aux traducteurs de ce monde _o/

Quels sont vos livres préférés en couture et patronnage? Que me recommanderiez-vous pour enrichir encore plus ma liste d’envies?

 

* Aux intéressés à faire un petit cadeau à mes petites mains, il suffit de m’écrire un mot pour avoir la liste 😛

Des patrons qui sont aussi des casse-têtes !

Par défaut

Ceux et celles qui, comme moi, sont passionnés par les défis posés par des patrons qui sortent un peu du basique – Pattern Magic en étant l’exemple extrême – vont se réjouir avec cette découverte que j’ai faite récemment: les Pattern Puzzles de Studio Faro !

Alors, c’est quoi un « Pattern Puzzle » ? Très simple (ou, plutôt, très compliqué) : quand on suit la page Facebook de Studio Faro – un studio/école australien de patronnage – on est gratifié, tous les samedis, par une image à peu près comme ça :

faro01

Le défi c’est de deviner qu’est-ce que ces pièces représentent une fois qu’elles sont coupées dans un tissu et montées… et à chaque fois je suis impressionnée car les autres followers de la page sont vraiment forts, ils arrivent presque toujours à décrire la pièce au détail près avant que la réponse soit dévoilée le dimanche !

Pour pas vous gâcher le plaisir de deviner vous aussi je mettrai la solution après le saut…

Lire la suite

Tuto gratuit – le short/pantalon japonais

Par défaut

(tuto en PDF à télécharger à la fin de ce billet…)

Me revoilà encore une fois; pas beaucoup de temps pour la couture dernierement (la principale raison étant que je suis en train de créer les illustrations pour un livre et le projet est assez ambitieux… mais ça reste quand-même une excellente raison!). Il faut dire aussi que j’avais un peu la flemme; comme beaucoup de parisiens je souffre d’un manque chronique de place chez moi et des fois la pensée de déranger toute la maisonnée pour pouvoir sortir mon matériel et travailler pendant un bout de temps suffit pour me décourager.

J’ai quand-même fait deux ou trois petites choses dernierement, comme c’est le cas de ce short d’inspiration japonaise pour lequel il m’a suffi d’un minuscule morceau de tissu qu’une collegue de la couture voulait jeter car elle le considérait trop petit. Eh bien, pas pour moi… (je m’excuse déjà pour ces horribles photos, que j’ai faites moi-même avec un trepied… certaines cousettes ont plus de chance que moi pour leurs photographes!)

P1030083

P1030095

Le short peut être attaché également sur le dos, selon la préférence du client:

P1030091

P1030093

Pour finir l’ourlet, vu que je n’avais pas assez de tissu pour le plier 3cm vers le dedans, j’ai opté pour coudre un biais orange à l’intérieur (ce qui  donne aussi une touche de couleur qui se voit quand je bouge).

La même méthode sert aussi pour des pantalons. Celui de ces photos est le tout premier que j’ai fait et devra encore être fini (je n’ai pas fait d’ourlet) et un peu modifié (il n’est pas assez large et s’ouvre un peu trop facilement sur les côtés; la fourche devrait être plus profonde aussi). Mais il est tres bien pour trainer à la maison (il sera surtout parfait en été) et principalement pour pratiquer la danse orientale devant la glace… (pas d’images pour ça, désolée!!!)

P1030110

P1030111

Et à l’inverse…

P1030100

P1030104

Pour donner à mes chers lecteurs et lectrices le plaisir de découvrir pour eux-mêmes le confort de cette piece japonisante, je vous ai préparé un petit tuto en pdf que vous pourrez télécharger et imprimer (je suis en train de découvrir le monde merveilleux d’Illustrator!). Par contre si vous voulez reproduire ce tuto sur votre blog, veuillez bien m’en demander la permission, d’accord?

Voici le lien: tuto pantalon/short japonais [EDIT jan/2015: j’essaye de réunir tous mes patrons dans un seul endroit, donc ce patron a été bougé sur Craftsy. Mais il est toujours gratuit!]

N’oubliez pas de m’envoyer des photos de vos créations!

Transformation de tshirts: des shorts de gym

Par défaut

DSC02560

Je suis la première à admettre que cette transformation n’est pas la plus élégante ni la plus appropriée à tous les types de corps, mais il faut quand-même reconnaitre qu’elle est intelligente. On commence avec un tshirt grande taille et on finit avec des shorts bien confortables pour rester à la maison ou faire du sport (vu que c’est du coton, les shorts sont bien respirants). Une autre idée excellente serait de profiter des vieux tshirts de papa et maman pour faire des vêtements confortables pour que les petits puissent jouer à volonté…

J’ai vu le tuto pour la première fois sur Cut Out & Keep, mais il parait avoir été supprimé 😦 Ça fait presque trois ans que je les ai fait, donc je ne me souvenais pas trop exactement de la méthode.

Heureusement l’internet est grande et toute-puissante, et grâce à ça j’ai pu retrouver le même tuto sur un autre site de travaux manuels, le vénérable Craftster. On va espérer qu’il y restera ! Le voici: T-shirt shorts.

Pour ceux et celles qui ont des difficultés avec la langue de la reine, il suffit de penser que les emmanchures (càd le trou où sont cousues les manches) serviront comme l’entrejambe (il est mieux d’ouvrir un peu plus la courbe du derrière  pour accommoder les fesses si elles sont volumineuses). Le tuto résumé est comme suit (consulter aussi les photos du billet original):

Couper les manches et le haut du tshirt en suivant la courbe, puis diminuer la longueur selon celle souhaitée pour le short (en laissant 2-3cm pour l’ourlet).

Coudre la courbe des emmanchures en les fermant. Profiter de cette étape pour faire un ourlet régulier pour le short.

Ouvrir le « tube » obtenu et faire coincider les deux coutures des emmanchures, endroit contre endroit. Vous remarquerez que ça fait déjà une forme de short, manquant juste la couture intérieure des jambes. Faire cette couture.

Finalement, faire un tube large (4cm)  avec ce qui reste de tissu, le coudre à la taille du short et passer un élastique (c’est ce que j’ai fait) ou un cordon dedans pour le serrer. Et c’est tout !

J’en ai fait deux à l’époque, en faisant attention pour préserver l’image du tshirt. Mon conseil est d’utiliser les configurations de couture élastique de votre machine, ou alors un zigzag fin et bas, pour que les coutures ne puissent pas se défaire (ça m’est arrivé sur la première version de ce short, heureusement j’étais chez moi !).

DSC02557