Archives de Catégorie: bouquin

La poubelle pour les vieux tshirts? Plus jamais! (The Upcycled T-Shirt Blog Tour)

Par défaut

P1070975 copy

 

« C’est juste un pull », me direz-vous, « sans rien de spécial ». Peut-être, pour l’observateur externe, ça n’a rien de spécial, mais ce pull est unique de par le fait qu’il a été construit entièrement à partir de vieux t-shirts de Monsieur. Trois t-shirts, pour être exacte.

Le projet, facile et efficace, vient du Livre The Upcycled T-Shirt de Jenelle Montilone, que j’ai été invitée à évaluer pour son Blog Tour de lancement.

 

hires_bookcover-page-001

C’est un livre très spécial pour ceux qui, comme moi, n’ont pas le courage de jeter ou de donner des vieux tshirts, sachant qu’il est toujours possible de leur donner une deuxième vie et générer ainsi moins de déchets – pour ne pas parler de toutes les POSSIBILITÉS DE COOL qui s’ouvrent à nous.

Le bouquin inclut des tutoriels pour fabriquer des vêtements (robes, hauts, écharpes…), des accessoires (bijoux, sacs de courses), des jouets, des trucs pour la maison et même des objets utilitaires! Chaque petit morceau d’un tshirt peut être reapproprié et transformé.

Le projet que j’ai choisi s’appelle « Your New Favorite Hoodie », ou « Ton Nouveau Hoodie Préféré »

P1070997 copy

 

Il s’appelle comme ça car à la base il y avait une capuche, que j’ai décidé de ne pas rajouter…

 

Screen Shot 2016-01-06 at 18.22.28

 

Jenelle apprend au lecteur comment fabriquer du métrage de tissu avec des tshirts, mais je suis très paresseuse et j’ai préféré d’utiliser trois tshirts séparés de manière à pouvoir profiter des ourlets et finitions.

P1070897 copy

Ces patrons sont aussi inclus dans le livre! Et ils sont très bien faits, les pièces rentrent vraiment l’une dans l’autre sans besoin de se casser la tête. J’adore la forme des manches, qui suivent la forme du bras et sont plus larges au poignet!

Pour le corps du pull, j’ai d’abord coupé les manches de mon premier tshirt; pois je l’ai plié très soigneusement en deux et j’ai épinglé le patron dessus (je l’ai laissé déplié sur la photo juste pour montrer la position, au-dessous du col). Le devant et le dos sont identiques, sauf pour l’encolure, donc j’ai tout coupé en une seule fois avec le patron du dos et recoupé l’encolure devant ensuite. Les ourlets originaux du tshirt ont bien sur été conservés!

P1070901 copy

 

Pour les manches, j’ai mis mon deuxième tshirt à l’envers (je ne voulais pas que l’image sur le devant fût visible sur mon pull), encore une fois plié au milieu, et coupé les deux manches en une seule fois. Pour pouvoir profiter de l’ourlet originel, mes manches sont un peu plus courtes que le patron (ce qui est visible sur la photo ci-dessous), mais néanmoins assez longues pour moi.

P1070903 copy

Petit détail des manches finies… Vous remarquerez que l’ourlet apparait sur l’envers, mais ce n’est pas incommode sur un produit de ce type (surtout en noir).

P1070998 copy

J’avais originellement pensé à rajouter le hoodie (juste deux rectangles de tissu) en le coupant dans le 3e tshirt mais finalement j’ai décidé d’en utiliser juste le col blanc et de couper un morceau de tissu pour la poche.

P1080001

J’ai un peu nettoyé les coutures du col par la suite, en le coupant mieux. Je trouve plus facile de le faire après avoir cousu la pièce.

Et voilà le travail!

P1070980 copy

Ceci est le pull sur l’envers, avec les images du 2e tshirt bien évidentes aux épaules… (ça peut être un beau détail de design selon le choix de matériel, bien sûr).

P1080003 copy

Et moi qui essaye de démontrer mon street cred pendant que Georgette meurt de honte!

P1070983 copy

Et ce n’est pas que de la couture qu’il s’agit ce livre: il montre également comment produire de la « laine » à tricoter avec des tshirts:

 

 

yarn_ball

 

Pour en faire des beaux tricots comme ceci, pour créer des couvertures, des écharpes, des coussins…

yarn

 

La technique de coupe, très simple, est dans cette vidéo:

Pour ceux qui préfèrent, il y a un tuto en français sur cette adresse!

Je l’ai utilisée pour me tricoter un petit quelque chose l’année dernière; je vous montrerai le résultat dans un billet futur! Note: je l’ai tricoté juste avec mes doigts, sans aiguille!

P1060954

Mais Jenelle est une femme ambitieuse, qui ne se contente pas de lancer son bouquin: elle veut aussi l’immortalité. C’est pour ça qu’elle a créé le défi du Record Mondial de la Plus Grande Boule de Laine à Tshirt du Monde.

worldrecord

 

Pour participer à ce Record Mondial, il suffit de:

– Réunir vos copains et leurs vieux tshirts, acheter quelques bouteilles (ou faire un seau de thé bien chaud) et se mettre au travail ! Ou si vous êtes un animal asocial comme moi, faites-le dans le confort de votre maison, avec votre chat qui essaye de dérouler toutes les belles pelotes que vous venez de rouler…;

– Couper autant de « laine » que vous serez disposé à donner au projet (la longueur importe peu, mais essayez de faire une largeur d’environ 3,5-4cm);

– Écrire votre nom sur vos pelotes avec une étiquette ou un marqueur permanent, pour que Jenelle puisse compiler tous les participants du Record;

– Partager votre travail sur les réseaux sociaux en utilisant les tags #TheUpcycledTshirt et #bigballoftshirtyarn.

– Envoyer vos pelotes par courier avant le 1er Octobre 2016 à:

Jenelle Montilone
PO Box 754 Bloomsbury, NJ 08804

Page principale du projet

Pour mieux connaître le livre, jetez aussi un coup d’oeil aux autres blogs participants du Blog Tour:

January 5 Amy Johnson // makermama.com
January 5 Christa Watson // christaquilts.com 

January 6 Sandi Hazlewood // craftyplanner.com
January 6 Mandy Leins // mandalei.com
January 7 – NOUS Y SOMMES!
January 8 Christopher Thompson // thetattooedquilter.com
January 8  Andrea Davis // sewtofit.com

Et finalement, n’oubliez pas de visiter également mes autres projets avec des tshirts et à cet étonnant board de Pinterest avec tous les tutos possibles et imaginables pour la récupération de tshirts !

Publicités

Des images en biais

Par défaut

Je vous avais montré, il y a quelques mois, la robe coupée dans le biais du livre Pattern Cutting – Eh bien, j’ai finalement pu avoir quelques images de moi-même dedans, grâce à ma copine Laura (merci encore!).

P1060413

Je l’ai en fait raccourci d’une bonne quinzaine de cm – originellement l’ourlet tombait juste au-dessous de mes genoux, ce qui n’était pas la meilleure longueur pour moi. Mais la robe est toujours aussi confortable que si elle avait été coupée dans du jersey, ce qui me donne encore plus envie d’explorer ce monde fascinant et effrayant des coupes en biais.

P1060421

Cette envie a été encore plus ravivée par le livre « Vionnet » de Betty Kirke que j’ai eu récemment la chance d’acheter d’occasion par un prix raisonnable – il inclut des schémas des patrons les plus célèbres de la GRANDE Madeleine Vionnet, considérée l’inventeur de ce type de coupe. Sérieux, regardez-moi ça:

Comme d’habitude, il reste à trouver le temps et la place pour essayer ces idées…

Avez-vous déjà coupé des fringues dans le biais? Tous les conseils et astuces sont les bienvenus!

Mon bouquin de patronnage préféré (et une robe en biais)

Par défaut

J’ai toujours été une grande consommatrice de bouquins de tous les types et avec la couture et la patronnage, ça ne pourrait pas être différent. Je réserve normalement une partie de mon budget mensuel pour enrichir ma bibliotheque; je passe des heures et des heures sur internet en lisant des critiques et des commentaires pour faire des choix avisés sur mes achats. Ma liste d’envies chez Amazon ne fait que grandir néanmoins ! *

Je préfère aussi acheter ce genre de volume en papier, vu que le travail de création est lui-même très physique (les romans et les livres techniques fonctionnent très bien en format numérique par contre, et j’aime bien voyager avec toute ma bibliothèque)

Mais on a tous des préférences, des ouvrages auxquels on revient très souvent. Mon grand coup de coeur de cette année a été Pattern Cutting, de Dennic Chunman Lo (en anglais, désolée).

pattern-cutting

Il ne s’agit pas simplement d’un livre de patronnage – c’est un vrai cours en moins de 250 pages. Non seulement l’auteur apprend comment tracer ses patrons de base sur mesure – corsage, jupe, robe, pantalon – et comment les modifier, il explique aussi le pourquoi du comment : pourquoi on utilise des pinces, comment décider de leur largeur ou longueur, comment fonctionne une tête de manche et bien plus.

De plus, est extrêmement bien écrit et se lit comme un roman – je l’ai entièrement lu dans mon lit pendant plusieurs soirs avant de dormir. Et ça donne envie de se mettre au travail !

Je l’ai ainsi utilisé pour mes patrons de base – non seulement pour moi mais aussi ceux que je transforme et décline en plusieurs tailles pour les partager – et j’ai essayé également une des plusieurs suggestions de création données à la fin : La robe tube en biais, dont le patron ressemble à ça :

bias tube

 

Dessiné, bien sur, sur Illustrator, grâce à Pattern Workshop !

Et voici ce que ça donne à peu près :

P1050259

 

Une robe avec une seule couture (plus les finitions, que j’ai du inventer moi-même – pas beaucoup d’informations de montage sur ce bouquin), faite en spirale, de manière que ça tombe parfaitement sur le corps, suivant ses formes, sans besoin d’aucune pince – voici le miracle du biais!

P1050256

Les photos sur le mannequin ne lui font pas justice car elles ne montrent pas le joli effet que l’ourlet roulé fait sur les genoux – un effet « sirène ». Quand j’aurai un peu de temps je veux bien décliner cette robe en plusieurs longueurs et avec différentes encolures – le patron est hyper simple mais ça permet un nombre de variations presque infini !

Je recommande donc vivement ce livre et, pour celles qui ne lisent pas l’anglais, faites savoir aux maisons d’édition françaises ce qu’elles sont en train de rater – il faut donner du boulot aux traducteurs de ce monde _o/

Quels sont vos livres préférés en couture et patronnage? Que me recommanderiez-vous pour enrichir encore plus ma liste d’envies?

 

* Aux intéressés à faire un petit cadeau à mes petites mains, il suffit de m’écrire un mot pour avoir la liste 😛

La magie du patronage

Par défaut

P1020297

Ce que vous voyez là-dessus c’est un takenoko, ou « pousse de bambou », une création de Tomoko Nakamichi dans son excellent Pattern Magic et recréée par moi. J’ai l’intention de publier bientôt un tuto plus détaillé sur la construction de ce patron à l’usage de ceux qui voudront oser cette série de bouquins.

Il ne s’agit pas d’une série pour les débutants; en effet, il est nécessaire d’avoir quelques bonnes connaissances en patronage pour comprendre les explications et modifications des patrons de base – d’ailleurs, ces patrons de base sont fournis, mais si vous n’êtes pas une femme japonaise (ce qui est mon cas, comme mon mannequin illustre assez bien) il vaut mieux commencer à partir d’une base faite à vos mesures. Il est nécessaire aussi d’avoir des connaissances solides en construction, vu que le bouquin traite de concepts plus que de vêtements finis – ainsi, ce n’est peut-être pas intéressant pour tout le monde.

J’ai remarqué sinon qu’après des vacances loin de la machine à coudre (mais dans lesquelles j’ai quand-même lu attentivement chaque ligne de ce premier volume de Pattern Magic et quelques autres ouvrages sur la couture) mes habiletés en couture et patronage se sont améliorées – et je pense que cela se doit à ma méthode de travail, que j’utilise en effet pour d’autres activités (comme le dessin ou la cuisine). Elle consiste à construire la pièce d’abord dans la tête, entièrement, dans tous les détails, en laissant de préférence quelques jours pour qu’elle puisse bien se solidifier – et seulement après passer à son exécution, en suivant les pas déjà créés dans l’esprit par avance.  Malgré la petite bandelette de tissu restée pour une erreur débile quelconque au bas de mon takenoko, je peux dire que je suis plutôt satisfaite de cette collaboration entre mon cerveau et mes mains.

Je n’ai pas encore décidé si je veux transformer ce patron en haut ou en robe (peut-être les deux) mais c’est sur qu’il deviendra quelque chose d’intéressant dans un futur proche, dès que la construction est finie dans mon esprit!