Archives Mensuelles: mai 2015

Veste-kimono Suzuran – quelques échos

Par défaut

Meriel et Lisa, deux de mes fantastiques testeuses, ont blogué sur mon projet le plus récent (en anglais). C’est toujours agréable de savoir que l’on est sur la bonne voie!

illustration technique

 

Suzuran 3

La version de Lisa, en vert chartreuse ❤

 

003 copy

Meriel a choisi un gris neutre – je veux le même !

D’ailleurs je suis sortie avec mon kimono cette semaine (il faisait tout juste assez chaud !) et j’ai eu beaucoup de commentaires appréciatifs, sans avoir dit préalablement que c’était une de mes créations (les gens ne savaient même pas que je fais de la couture…).  Je pense que le choix de la toile de jouy a eu aussi son rôle – ça appartient au répertoire affectif de beaucoup de français, après tout – mais c’était particulièrement satisfaisant d’entendre des avis positifs sur certains détails du design: les manches ouvertes ou le col rigide, par exemple.

P1060525

Ce patron est recommandé pour les tailles européennes 34 à 50 (tailles américaines 4 à 18).

Si tout ça vous a donné envie d’essayer, c’est par ici (Craftsy) ou alors par ici (Etsy) ou, si vous voulez stimuler l’initiative française, ici (A Little Market).

Il y a des chances pour que je participe à un événement ce samedi à Paris dans lequel je prendrai des commandes pour cette veste – à moins cher que sur internet. Je vous préviendrai, bien sur 😀

Avez-vous un avis sur ce patron ou sur mes autres projets? Achetez-vous d’habitude vos patrons sur internet?

J’étudie la possibilité de traduire ce patron et les futurs patrons en français, du moment où il existe un public… Mais il faut qu’il se fasse voir 🙂

(Voilà, je promets que les prochains billets seront un retour au rythme normal du blog !)

Publicités

Discussion entre cousettes

Par défaut

banner-alta-01

Pour ceux qui ont des doutes, des suggestions, des questions ou tout simplement veulent contacter d’autres passionné(e)s de couture, création et mode, je vous invite à mon nouveau groupe Facebook. On peut y écrire en anglais ou en français, comme vous préférez. Et voilà, je vous y attend 😀

It’s Alive !

Par défaut

capa2     Après un long moment de préparation, finalement mon premier patron commercial est en ligne! Il s’agit de la veste-kimono Suzuran, un modele de veste légère pour le printemps. P1060517 L’inspiration de Suzuran est non seulement japonaise, mais japoniste – un mot qui désigne l’art, la décoration et la mode apparus en Europe après l’ouverture du Japon à l’Occident, en 1853.  C’est aussi – comme par hasard – ma période préférée de l’histoire de l’Art ! P1060445 Le mot Suzuran veut dire, tout bêtement, muguet – cette petite fleur qui, en France, symbolise l’arrivée du printemps. Et c’est justement ça l’idée de cette veste – elle est ample et légère, même si les manches sont longues; elle protège vos épaules sans les étouffer. Et puis, elle est tellement jolie !

Mes deux exemplaires m’ont déjà accompagné plusieurs fois lors des (hélas rares) journées de soleil parisiennes – ils sont hyper confortables, faciles à enfiler, passent à la machine à laver, n’ont pas de formes compliquées qui embêtent le repassage… bref ! P1060505 Un autre détail de ce patron dont je suis bien fière: il s’agit d’un patron « sans gaspillage » – c’est-à-dire, toutes les pièces sont coupées dans un rectangle de tissu d’une certaine taille et tous les morceaux de ce rectangle (ou presque) sont utilisés – finis les restes de tissu qu’on n’a pas le courage de jeter et qui s’accumulent pour toujours dans un coin de votre atelier de couture.

Vous n’avez pas besoin d’une grande connaissance en couture pour construire cette veste non plus – il s’agit presque entièrement de points droits et de surpiqures, avec quelques options de points à la main – un projet idéal pour les débutantes qui en ont marre des coussins et des sacs de courses. Celles qui veulent aller un peu plus loin peuvent même oser finir les valeurs de couture avec du biais, ce qui fait un beau vêtement aussi sur le dedans: P1060515 Tout ça c’est des bonnes nouvelles, mais tout n’est pas parfait dans le monde… Le patron de Suzuran, pour l’instant, n’existe qu’en anglais. Je n’ai pas de plans pour le traduire en français dans un futur immédiat, sauf si je reçois un bon nombre de sollicitations pour ce faire. Mais les instructions sont richement illustrées et pourront être suivies aisément par quelqu’un qui aie des connaissances basiques d’anglais (et puis bon, vu qu’il s’agit d’un PDF, il y a toujours la possibilité de copier le texte dans Google Translate 😉 ).

Mais pas besoin de me croire sur parole: voici quelques images et témoignages de mes super testeuses (merci, merci, merci!): Lisa, du blog www.cucicucicoo.com, l’a testé pour une taille M: Suzuran 5 « Sewing this unique garment was really fascinating as I saw how the pieces of the puzzle fit together! And I love how the layout left no useless fabric scraps! » Suzuran 4 Traduction: « Ça a été fascinant de coudre ce vêtement et de voir comment les pièces du puzzle allaient ensemble ! Et j’adore le fait que la disposition des pièces ne laisse pas des restes de tissu ! »

Lillian, dont les créations sont sur www.bylillianvernell.com, aussi une taille M: IMG_2554 « This is a great pattern in that it can be casual or elegant depending on the fabric you choose. The collar and wide sleeves reminds of something Audrey Hepburn would wear with a nice pencil skirt or cigarette pants. » IMG_2553 Traduction: « Ceci est un patron fantastique car il peut être informel ou élégant, selon le tissu choisi. Le col et les manches amples me font penser à quelque chose qui pourrait être portée par Audrey Hepburn avec une jupe droite ou un pantalon coupe cigarette. »

Meriel, du blog http://www.createthreepointfive.com, qui a très gentiment et patiemment attendu que je dessine la taille L de ce patron avant de la tester: 001 copy « A very unique « one size fits most » pattern. Easy constructions, clear instructions, and a finished look that flatters most figures. I personally can’t wait to see what else is in store. » 006 copy Traduction: « Un patron unique, avec un système de tailles ‘presque universel’. La construction est facile, les instructions claires et la silhouette flatteuse pour la plupart des morphologies. Personnellement, je suis impatiente de voir qu’est-ce que tu nous réserves pour l’avenir. »

Ce patron est recommandé pour les tailles européennes 34 à 50 (tailles américaines 4 à 18).

Si tout ça vous a donné envie d’essayer, c’est par ici (Craftsy) ou alors par ici (Etsy).

—–

Le prix du patron est de $8,50 (environ 7,90€) mais jusqu’au lundi de Pentecôte, 25/05/2015 à minuit (UTC+1), il sera vendu par le prix réduit de $6,00plus de 30% moins. Profitez !

Sur Etsy, le code pour avoir la réduction est: SUZURAN00.

Pas besoin de code pour Craftsy 🙂

—–

Les plus impatientes ou moins confiantes dans leur domaine de la couture peuvent commander leur veste toute prête, fabriquée par mes petites mains, sur mon magasin Etsy. N’oubliez pas de m’envoyer des photos et des commentaires si vous essayez ce patron – et un joyeux printemps à tout le monde ! P1060536

Des images en biais

Par défaut

Je vous avais montré, il y a quelques mois, la robe coupée dans le biais du livre Pattern Cutting – Eh bien, j’ai finalement pu avoir quelques images de moi-même dedans, grâce à ma copine Laura (merci encore!).

P1060413

Je l’ai en fait raccourci d’une bonne quinzaine de cm – originellement l’ourlet tombait juste au-dessous de mes genoux, ce qui n’était pas la meilleure longueur pour moi. Mais la robe est toujours aussi confortable que si elle avait été coupée dans du jersey, ce qui me donne encore plus envie d’explorer ce monde fascinant et effrayant des coupes en biais.

P1060421

Cette envie a été encore plus ravivée par le livre « Vionnet » de Betty Kirke que j’ai eu récemment la chance d’acheter d’occasion par un prix raisonnable – il inclut des schémas des patrons les plus célèbres de la GRANDE Madeleine Vionnet, considérée l’inventeur de ce type de coupe. Sérieux, regardez-moi ça:

Comme d’habitude, il reste à trouver le temps et la place pour essayer ces idées…

Avez-vous déjà coupé des fringues dans le biais? Tous les conseils et astuces sont les bienvenus!

Tutoriel: Pochette avec fermeture éclair pour ordinateur portable

Par défaut

P1050621

Voici donc, pour faire sortir mes cuisses de la une de ce blog, un petit tuto dont je me suis servie pour faire le cadeau de Noël de mon beau-père (et oui, c’est un billet en retard, mais c’est encore tôt pour Noël de l’année prochaine!).

Il avait besoin d’une nouvelle pochette pour son portable et, comme moi, c’est un fan de la BD franco-belge. Comme j’avais acheté un gros lot de tissus Tintin et que j’ai mal à décider quoi en faire (surtout parce que les couleurs en sont assez douteuses), j’ai trouvé que ce serait parfait pour ce genre de projet ! (effectivement, mon beau-père a confirmé que Tintin « est une valeur sure »… Assez d’accord!)

Ce tutoriel a été inspiré par celui de Skip to My Lou (en anglais). J’espère que les explications et les photos serons assez claires (sinon n’hésitez pas à laisser des commentaires) ! La technique est semblable pour tout type de pochette doublée, donc il vaut la peine de la connaitre.

Comment faire une pochette doublée avec fermeture éclair

P1050617

MATÉRIAUX:
Tissu externe (un tissu décoratif et résistant)
Tissu doublure (de préférence un tissu d’ameublement)
Tissu fin à « sandwicher » (optionnel mais conseillé; voir explications)
Thermocollant
Molleton ou ouatine
Fermeture éclair environ 10cm plus longue que l’ordinateur (il est également possible de la mettre sur le côté)
Du cuir ou du tissu résistant pour les poches externes (optionnel)

Les valeurs de couture suggérées sont de 1cm partout.

1. Mesurez l’ordinateur sur toutes les dimensions. Le mien est un MacBook qui fait 32,5 x 23 cm, par 2cm d’épaisseur.

P1050582

Rajoutez 2cm à chacune de ces mesures pour l’aisance et les valeurs de couture; ici, ça fait donc 34,5 x 25 x 4.

Vu que nous n’aurons pas de pièces séparées pour l’épaisseur, nous allons rajouter cette valeur aux deux autres, arrivant ainsi à une valeur finale de 38,5 x 29 cm. Ce sera la mesure de vos rectangles (ou de « mes » rectangles, vu que votre ordinateur est peut-être différent).

2. Coupez donc:

-2 rectangles en tissu externe
-2 rectangles en tissu doublure
-2 rectangles en tissu cheap (optionnel; ce tissu ne sera pas visible à la fin)
-2 rectangles en thermocollant
-2 rectangles en ouatine ou molleton. Je conseille de couper 1 cm tout autour  du molleton pour éviter un volume excessif sur les coutures.

P1050584

3. Avant de commencer le montage, nous allons créer les poches (optionnel). J’en ai fait deux en faux cuir, une petite pour des écouteurs et une un peu plus grosse pour le chargeur de l’ordi.

Découpez les deux rectangles de cuir et cousez le plus petit sur le plus grand, puis surpiquez les deux à une pièce extérieure de votre pochette. N’oubliez pas de changer votre aiguille contre une « Spécial cuir » pour pas qu’elle se casse!

P1050586

4. Appliquez le thermocollant contre le dos du tissu externe, en utilisant un fer bien chaud avec de la vapeur et beaucoup de pression.

P1050585

5. Molletonnez ensuite les deux côtés de la doublure en faisant un « sandwich » avec l’ouatine, dans cet ordre: tissu doublure (avec le côté droit vers le dehors) – ouatine – tissu fin. Le tissu fin est optionnel mais le molletonnage est bien plus pénible s’il n’est pas présent, donc je conseille de l’utiliser (je ne l’ai pas fait et je le regrette).

Épinglez les trois tissus ensemble et molletonnez, en passant plusieurs lignes de couture parallèles, distantes de 3-4 cm, d’un bout à l’autre de la pièce (traditionnellement cela se fait à la diagonale, mais moi j’ai suivi le sens du dessin sur le tissu). Puis pivotez la pièce et faites le même dans le sens perpendiculaire, créant des carrés ou des losanges amortissants.

Les pièces basiques sont prêtes – passons au montage!

P1050588

6. Centrez la fermeture éclair, tournée vers le bas, le long du bord supérieur d’une des pièces externes. Elle doit dépasser d’environ 5cm des deux côtés. Épinglez.

P1050590

Pour que la fermeture éclair accompagne la forme de la pochette, faites des petits crans avec le bout du ciseau sur la partie qui doit être courbée – attention à ne pas trop couper!

P1050591

Épinglez bien la fermeture sur la pièce et bâtissez-la à la main ou à la machine (avec un pied de biche spécial pour les fermetures éclair) sur le côté tourné vers l’extérieur.

P1050596

8. Placez un des rectangles molletonnés de la doublure directement sur la pièce qui a reçu la fermeture, endroit contre endroit. Épinglez bien et, si nécessaire, bâtissez à la main.

P1050597

Cousez juste sur le bord des dents de la fermeture éclair, avec le pied de biche spécial (si vous n’en avez pas un, il sera mieux de faire ça à la main).

P1050601

Cranter les valeurs de couture sur la partie courbée et retournez les pièces sur l’endroit.

P1050603

P1050602

Posez la pièce avec la fermeture sur la deuxième pièce externe, endroit contre endroit. Alignez le bord supérieur de la pièce avec le bord non-cousu de la fermeture. Épinglez, ouvrez la fermeture éclair et bâtissez sur le tissu, puis répétez la procédure décrite ci-dessus pour la doublure.

P1050604

 9.  La fermeture éclair est posée! Hourra! Il ne manque que tout le reste 😛 Pour l’instant nous avons ça, « presque » une pochette mais dans laquelle on ne pourrait rien mettre car elle n’a pas de fond…

P1050610

Tirez les deux pièces externes vers le haut pour les mettre endroit contre endroit. Faites pareil avec la doublure.

P1050611

Les couches seront dans cet ordre: doublure sur doublure, endroit contre endroit; pièce extérieure sur pièce extérieure, endroit contre endroit. Attention au sens des pièces pour que tout soit comme il faut au moment de retourner.

P1050608

Ouvrez un peu la fermeture éclair pour pouvoir y passer une main. Nous allons fermer d’abord l’extérieur de la pochette. Cousez tout autour des pièces extérieures à partir des extremités de la fermeture éclair, en faisant attention pour ne pas coudre la doublure avec.

P1050612

Faites le même avec la doublure, mais laissez une ouverture de 10-15cm sur le dessous, assez pour pouvoir y passer la main (ma main sur la photo indique à peu près ce que je veux dire…). Crantez les coins après avoir tout cousu.

P1050613

10. Je n’ai pas fait des photos du moment de retourner la pochette mais celles de Skip to My Lou sont assez claires.

Mettez la main par l’ouverture sur la doublure et ensuite dans l’ouverture de la fermeture éclair, jusqu’au fond de la pochette. Saisissez la couture inférieure de la pochette extérieure et tirez-la vers le dehors à travers les ouvertures. Puis remettez la doublure dans la pochette et, avec un instrument pointu (par exemple une baguette chinoise), insistez sur les coins pour bien les retourner.

Finalement, fermez l’ouverture sur le fond de la doublure. Je l’ai fait à la machine mais l’effet est encore mieux si on le fait à la main avec des points glissés invisibles. à vous de choisir.

P1050614

Et voici la pochette dans toute sa gloire! Elle n’est pas trop volumineuse comme certaines pochettes du commerce mais c’est assez robuste pour protéger l’ordinateur lors d’un déplacement.

P1050616

Si vous avez besoin de plus de protection, il est possible de molletonner aussi l’extérieur avec de l’ouatine, mais ça doublera le volume de la pochette.


P1050619

P1050623

Comment protégez-vous vos équipements électroniques? Et quelles sont vos suggestions de cadeau pour les beaux-parents? J’avoue que ce n’est pas toujours facile de trouver le bon truc…