Une écharpe myrmécophile

Par défaut

P1050984   Jeudi dernier mon grand-père a été nommé Professeur Émérite de l’Institut de Psychologie de l’Université de São Paulo lors d’une cérémonie solennelle (vidéo en portugais). Ne pouvant pas être présente à cause des restrictions géographiques et économiques, mon hommage lui a été rendu sous forme d’une écharpe personnalisée, inspirée en grande partie de l’article sur May-Britt Moser que j’ai publié il y a presque deux mois. En effet, mon grand-père, Walter Hugo de Andrade Cunha, a été le pionnier de l’Ethologie au Brésil et l’un des fondateurs de l’Institut de Psychologie de l’Université de São Paulo – assez de raisons pour que cet honneur soit plus que mérité. Son principal sujet de recherche ont été les fourmis, notamment celles de l’espèce Paratrechina fulva. Inspirée par tout ça, j’ai mélangé quelques-uns de mes intérêts – à savoir, la gravure, le dessin, la couture et l’impression sur tissu – pour créer cette pièce. P1050952 Les fourmis ont été gravées en taille d’épargne sur des plaques de caoutchouc et découpées pour me laisser la liberté de les positionner à volonté sur le tissu. J’ai ensuite dessiné et coupé un pochoir avec la moitié supérieure de la tête de mon papi (très facilement reconnaissable) pour servir comme « point d’attrait » pour la fourmilière. P1050953   J’ai arrangé les fourmis en différentes positions sur une plaque de bois et les ai imprimées sur le tissu en utilisant le poids de mon corps (plus ou moins comme pour le tshirt « Je Suis Charlie » déjà montré). Pour décider des positions je me suis souvenue de toutes les conversations que j’ai eues (et ai encore souvent) avec mon papi sur le comportement des fourmis et ses propres théories – d’ailleurs révolutionnaires – là-dessus. P1050976 Ensuite j’ai doublé le jersey blanc d’un rectangle de satin noir, surpiquant sur les côtés longs. L’écharpe était prête (et j’en étais fière). P1050986 Elle est élégante, facile à porter et tient bien chaud (pour mon papi qui est si frileux). P1050992 Et surtout, c’est quelque chose de très personnel et unique, pour marquer ce couronnement d’une grande carrière. Est-ce que mes lecteurs sont aussi intéressés par la science que moi? Porteriez-vous une écharpe myrmécophile? (moi oui mais bon, elle était pas à moi celle-là!)

Publicités

"

  1. Wow! Vraiment génial! Super idée! Ton papi va être ravi j’en suis sûre! Faire le pochoir de ton grand-père a du être difficile quand même! Félicitation a la lui (… Et a toi)

    Aimé par 1 personne

    • Merci! Le plus compliqué est de planifier le pochoir pour que les traits et les ombres soient tous liés et que ça parte pas en morceaux au moment d’imprimer. Je suis partie d’une photo que j’ai retracée à main libre sur Illustrator. Mon papi l’a reçu pendant la cérémonie, il a l’air d’avoir bien aimé 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s