Archives de Tag: traduction

L’enfer est pavé de bonnes intentions!

Par défaut

Je suis de retour !

(ou au moins je l’espère…)

J’aurais aimé dire que mon activité du confinement pour ne pas devenir folle a été la couture. Ce serait un mensonge. J’ai un peu cousu, j’ai un peu créé, certes, mais c’était minime – pour la simple raison que je n’avais pas besoin de m’habiller et que j’ai déjà beaucoup trop de fringues. Du coup j’ai surtout fait du pain au levain (que je faisais déjà avant, mais moins sérieusement), de la danse orientale et énormément de sport.

Néanmoins, le long de tous ces années pendant lesquelles la vie m’a éloignée de ce blog, j’ai quand-même créé, et cousu, et appris beaucoup de choses. Et récemment j’ai été piquée par la petite bestiole de l’écriture, ce qui a fini par me donner envie de partager ces « nouvelles » créations et découvertes avec les lecteurs de TitesMains – ceux qui sont là depuis des années à l’attente d’un nouvel article et ceux qui découvrent le blog maintenant. Bienvenus!

Depuis 2016, bien de choses ont changé dans ma vie. J’ai toujours été traductrice freelancer et, en 2015, j’ai été embauchée en CDI dans une boîte. Cela ne me laissait pas ni le temps, ni la force de volonté de coudre au même rythme qu’avant, encore moins de nourrir un blog. Du coup j’ai abandonné, non sans regret (la preuve, c’est que je l’ai gardé en ligne et je n’ai jamais arrêté de lire et de répondre chacun des commentaires… l’espoir de revenir était toujours présent!).

Je vous épargne les détails; je vous dirai seulement qu’autour de 2016/2017 deux autres changements fondamentaux se sont opérés également: 1) je me suis divorcée; 2) j’ai fini ma formation en Sophrologie, que j’exerçais en même temps que mon boulot « alimentaire ».

Fin 2019, j’ai quitté le CDI… et Paris. Maintenant je suis installée en Normandie, au bord de la mer, et c’était là une des meilleures décisions de ma vie (ne serait-ce qu’à cause des confinements…). Et depuis j’ai deux boulots: je suis à nouveau traductrice en freelance et je suis aussi sophrologue. Je n’ai peut-être pas beaucoup plus de temps qu’avant, et Dieu sait que je ne gagne pas encore la même chose qu’au salariat, mais je me sens plus épanouie personnellement et professionnellement.

Il faut le dire: ce n’est pas facile tous les jours, surtout avec la situation du monde en ce moment (j’ai fait moi-même une dépression assez sévère en début d’année). On est obligés de se réinventer tous les jours sans jamais être sûrs de ce qui nous attend. Et ce retour à la vie de blogueuse est non seulement quelque chose que je fais pour moi, mais aussi pour ceux qui ont trouvé dans la couture un moyen de soulager ce deuil collectif auquel nous sommes tous soumis.

Et toi, quelles ont été tes activités pendant les confinements de 2020-2021? Est-ce que t’as appris à coudre en ce moment ou tu le faisais déjà? Qu’est-ce qui t’intéresserait d’apprendre?

Pour ceux qui verront cette publication avant le samedi 10 avril: je donne un dernier live de sophrologie sur Facebook à 19h. Si tu veux me voir bouger et parler (et te détendre du même coup), c’est ta chance!