Comment lire un patron du commerce – Partie 3 (Internet)

Par défaut

On arrive ainsi à la dernière partie de cette mini-série sur les patrons tout prêts que nous pouvons trouver dans le commerce. Lisez aussi la Partie 1, la Partie 1b et la Partie 2.

Je parlerai ici des patrons d’internet. Ce sera un article très  très générique, vu qu’ils y existent dans une multitude de déclinaisons – depuis les patrons que vous imprimez à la maison jusqu’a ceux que vous construisez vous-même selon les indications d’un site. J’ai choisi donc de me limiter aux patrons « professionnels », qui peuvent être ou non payants.

Les adresses en existent aux milliers, mais j’en présenterai les deux dont j’ai déjà téléchargé des patrons et construit des vêtements avec succes: FitzPatterns (dont j’ai déjà parlé en d’autres occasions) et BurdaStyle. Avis aux francophones : les deux sites sont en anglais. Si vous avez des bons sites de patrons commerciaux à recommander en français, faites-moi savoir sur les commentaires !

FitzPatterns est un sympathique magasin australien de patrons de couture simples. Certains patrons sont proposés gratuitement, comme la robe Debbie. Pour recevoir le patron, il faut d’abord l’acheter; choisissez votre taille, cliquez sur « Add to cart », puis « Checkout »; fournissez votre adresse mail et continuez. Vous n’aurez rien à payer, bien sur ! Vous recevrez en qualquer minutes un lien sur l’adresse mail fournie pour le téléchargement du patron (ce lien ayant une date de péremption, je conseille de ne pas trop attendre).

Le patron viendra « carrelé », ou divisé sur plusieurs feuilles, sur un document PDF. Il faut les scotcher ensemble selon les repères, puis couper le patron. C’est tout ! Vous recevrez aussi un PDF séparé avec les instructions de montage du vêtement (en anglais, bien sur). Voici ma robe Debbie terminée:

DSC02543

En plus, si l’on envoie la photo de la piece prête à FitzPatterns, il vous propose le téléchargement gratuit d’un de leurs patrons payants ! C’est vraiment hyper sympathique comme site 🙂

Sur BurdaStyle, le processus est un peu différent. Il vous faut d’abord créer un compte sur le site. Puis, dans Pattern Store, cherchez ce qui vous intéresse – il y a une case « Free Patterns » à cocher si vous n’avez pas envie de dépenser de l’argent pour le moment. Il faut dire que les patrons proposés sur le site sont moins chers que ceux en papier du commerce.

Cliquez sur une photo pour voir d’autres informations sur le patron : la note donnée par les autres utilisateurs (une particularité très intéressante, qui distingue les patrons d’internet de tous les autres) ; le niveau de difficulté ; les tailles ; la description ; les matériels recommandés et leur quantité ; et un lien pour les instructions de montage en PDF. Une autre chose très intéressante et fantastique c’est, en bas de la page, la galerie « Latest projects based on this pattern », avec des photos de la même pièce réalisée par d’autres utilisateurs du site, avec leur choix de tissus et, parfois, des petites variations personnelles. Cette galerie vous donne la possibilité de voir tout ce que le patron permet de faire et de vous en inspirer aussi pour créer votre propre version.

Si tous les données et informations sont à votre goût  cliquez sur le bouton « Get it now ». Au bout de quelques secondes vous serez amené à votre Galerie de Patrons. Là-bas, sur le patron qui vous intéresse, utilisez le lien « Print Pattern at Home » pour imprimer un document PDF « carrelé » semblable à celui de FitzPatterns:

normal_200811FranziPattern

Collez les pages, trouvez votre taille et coupez. Moi je suis tombé amoureuse de la petite robe Mila dès que j’ai mis les yeux dessus. Le patron est constitué de plusieurs pieces :

DSC04438

Que, comme dans le cas du patron du commerce et des patrons des magazines, j’ai retracé en rouge à ma taille avant de couper:

DSC04439

Puis, encore une fois, il est question de suivre les instructions (qui peuvent également être téléchargées sur votre Galerie de Patrons). J’ai du faire une série de petites modifications avant d’être satisfaire avec cette robe : d’abord, j’ai mal choisi la taille et j’ai du la diminuer de partout. Puis, j’ai carrément  cousu la parementure blanche au tissu de couleur avec des points invisibles, de manière à ce que les crochets sur le devant ne s’ouvrent pas tout seuls (ce qui était moche a voir et embêtant à refaire). J’ai aussi remplacé les plis sur le devant et le dos par des pinces surfilées, bien plus flatteuses sur ma figure ; et finalement, et plus important, j’ai malheureusement du laisser tomber les poches sur le côté de la robe (qui étaient quand-même une de mes caractéristiques préférées !) car elles me faisaient des hanches énormes et carrées…

Mais bon, l’important c’est qu’à la fin j’ai gagné une robe bien mignonne:

DSC04431

Que je n’ai pas encore beaucoup portée car je l’ai faite en automne dernier et le printemps refuse toujours d’arriver. Mais je ne perds pas l’espoir…

Et on termine ainsi cette série sur les patrons du commerce. Vous avez encore des doutes là-dessus? N’hésitez pas à m’envoyer des questions et de dire sur les commentaires qu’est-ce que vous avez pensé de ces articles !

Publicités

"

  1. Hello,
    Je voulais savoir si tu étais intéressée pour échanger des patrons achetés en version PDF sur internet!
    Si oui, envoie moi un petit mail, je te dirai ce que j’ai.
    A+
    Nolwenn

    J'aime

    • Salut, la proposition est intéressante mais je ne possède pas beaucoup de patrons en PDF achetés sur internet – je profite surtout de ceux qui sont proposés gratuitement ou j’achète des patrons physiques (ou encore je construis les miens, aussi sur papier). Mais bien sur nous pouvons en discuter 😉

      J'aime

  2. Pingback: Pour ceux aiment les patrons du commerce… | 'Tites Mains

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s