Un rêve de ballet

Par défaut

P1050498

 

Comme une bonne partie des jeunes filles de ma génération, j’ai pratiqué le ballet quand j’étais petite. Ma prof disait même que je serais un jour une grande ballerine… (quel ne serait pas son dégout si elle me voyait aujourd’hui en train d’écraser les pieds des vieilles dames dans le cours de zumba…)

Je vous raconte tout ça car ce charmant (et confortable) petit haut a été baptisé « Ballerina Top » par sa créatrice Rhonda, du blog Rhonda’s Creative Life. C’est un blog que je trouve bien sympa, plein de bonnes idées et assez simples à réaliser – une bonne partie en est basée sur des simples carreaux ou rectangles de tissu!

Voici d’ailleurs ma feuille d’annotations pour la réalisation de ce modele, qui laisse un peu entrevoir mon processus de travail:

P1050583

Ma version est un peu différente de la sienne – d’abord j’ai un peu mal calculé les mesures et j’ai trop mis d’aisance (alors que ce ne serait pas vraiment nécessaire vu qu’il s’agit d’un tissu extensible). Avec ça, la piece du devant a fini par être un peu moins large, proportionnellement, que celle de Rhonda, et c’est pour ça que mon décolleté monte un peu plus haut que le sien (pas assez pour que ce haut puisse être porté tout seul, mais ce n’était pas l’idée de toute façon).

P1050491

 

J’ai aussi parlé de « carrés » et de « rectangles » mais en fait j’ai du tricher un peu et cintrer le haut sur la taille pour ne pas gagner une apparence de bob l’éponge, surtout vue de dos.

P1050497

Comme il est possible de remarquer sur la toute premiere photo de cet article, ce haut doit être construit dans un tissu réversible – le devant est « tordu » sur lui-même pour créer l’effet drapé. Mon tissu n’est pas exactement réversible mais je trouve quand-même le résultat sympa.

Vous aurez remarqué que j’ai également rallongé les manches – en effet je ne vois pas trop l’intérêt d’un truc en tricot dont les manches arrivent au milieu du bras. J’ai juste rajouté deux carrés de tissu à chaque manche pour les compléter. Je me suis décidée par une ouverture en « patte d’éléphant » – comme ça si je porte une chemise par-dessous, par exemple, le poignet devient visible quand je bouge le bras, au lieu de créer un volume indésirable contre une manche serrée.

P1050496

 

Ce haut a été entièrement construit avec deux metres de tissu extensible en tricot de coton (acheté en promo chez Dreyfus, je pense que ça n’a même pas couté 4€). J’ai eu la flemme de faire des finitions donc j’ai juste « surjeté » (avec le point de surjet de ma machine familiale) sur les bords pour qu’ils s’effilochent pas.

Avez-vous déjà essayé de créer des vêtements à partir de formes simples? Quel en a été le résultat?

Publicités

"

    • C’est super confortable, oui 🙂 je pense en refaire sur d’autres tissus (peut-être une version « été » sans manches…)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s