Archives de Catégorie: cadeau

Petit ballon bleu

Par défaut

P1050473

Comme mes lecteurs les plus créatifs l’auront imaginé, le silence sur le blog ces derniers temps ne se doit pas à un manque d’activité de ma part mais à la règle dorée d’éviter les spoilers – Noël approche et j’aimerais bien que les heureux destinataires de mes cadeaux fait main ne se doutent de rien!

Mais je peux déjà partager cette petite (mais là vraiment petite!) création, vu que la famille concernée partait pour les fêtes et a reçu leur cadeau avec un peu d’avance. Il s’agit de la Robe Ballon de My Innocentia.

J’arrive à cet âge où les femmes doivent prendre une décision qui va changer leur vie et qui ne peut pas être défaite – celle d’avoir un gosse avec leur patrimoine génétique ou d’attendre encore un peu, quitte à en adopter un plus tard si la date de péremption de l’utérus arrive avant l’envie de maternité. Moi et la plupart de mes ami(e)s appartenons, pour l’instant, au deuxième groupe, mais quelques-un(e)s ont décidé de franchir le pas – C’est le cas de B. et sa petite A., qui est la chose la plus mignonne du monde. N’ayant jamais fait des vêtements pour enfant (car j’appartiens au deuxième groupe, comme expliqué supra) et voulant y essayer ma main, rien de mieux que de prendre les enfants des amis en cobaye.

P1050470

My Innocentia a gentiment fourni le patron numérique (taille 2 ans) et les instructions (en anglais) pour la réalisation de ce petit bijou. La seule modification que j’ai apportée a été l’ajout des poches, vu que les petits enfants ont un esprit collectionneur (bouts de papier, capsules, insectes, mégots…).

P1050474

 

La robe est entièrement doublée; je l’ai finie avec une surpiqure faite à la double aiguille, ce qui donne l’air d’un vêtement acheté en magasin. La touche finale a été le petit bouton « Paris » sur l’arrière, de la meme couleur de la doublure, lequel j’ai acheté… au Japon!

Une astuce très importante que m’a donnée B. est de très très bien attacher les boutons et toutes les autres pièces rajoutées – fermetures éclair, rubans – aux vêtements d’enfants car c’est des bêtes sauvages (CE SONT SES MOTS) qui les arrachent facilement avec leurs dents et les avalent (mon petit frère a avalé un clou une fois, sa radiographie mériterait d’être encadrée).

P1050475

La partie la plus compliquée, et pas complètement réussie à mon avis (quoique ça ne se voit pas sur la piece finie), est le « ballonnement » de la couche extérieure de la robe. Elle est froncée à la main et cousue à la doublure.

P1050467

Pour ceux qui ont des enfants du même âge ou des amis qui en ont, je ne peux que trop recommander ce patron et ce tuto. Le patron est très facile à imprimer et à assembler et les explications pour le montage sont claires. J’espère pouvoir publier une photo de la petite dans sa nouvelle robe prochainement!

Et vous, pensez-vous coudre pour vos enfants ou pour ceux de vos amis? Quelles sont vos astuces et styles préférés?

« Pattern Workshop » en promo jusqu’à lundi !

Par défaut

Aux intéressés par ce fantastique cours de patronnage numérique, une bonne nouvelle: ce weekend, vous pouvez vous inscrire à Pattern Workshop avec une réduction de $20 jusqu’à lundi 1er septembre 2014 à minuit (c’est la fête du travail aux États-Unis) avec le code LABORDAY20.

Encore une fois, je ne peux que trop recommander ce cours (et pour le contenu, c’est vraiment, vraiment pas cher).

 

pattern-workshop-300x300-blue

 

 

Jusqu’ici il m’a permis de numériser ou de redessiner en plus exact tous mes patrons de base et, ce qui est plus important, de les manipuler comme je veux pour créer des vêtements et des accessoires entièrement nouveaux sans sortir le rouleau de papier… la table n’est nécessaire que pour construire les toiles!

 

chemisier

Un premier essai de chemisier…

manip

Et une manipulation plus complexe basée sur Pattern Magic ! Tout ça a été 100% créé sur l’écran par mes petites mains. Qu’attendez-vous?

Un vrai patron d’été + petit cadeau pour les lecteurs fideles

Par défaut

P1040995

 

Ça fait un moment que je contemple la possibilité de créer des bikinis (et j’ai même des excellents contacts au Brésil qui pourraient m’aider dans la production de modeles inoubliables) mais je n’avais jamais vraiment essayé de le faire. Ceci est une premiere. Il y a une photo timide de moi dedans à la fin du billet, ainsi qu’un petit cadeau pour mes chers lecteurs…

Le patron est le « Bow-Tie Bikini » de la designer italienne Laura Urbinati et il peut être trouvé, ainsi que les explications en anglais (un peu sommaires, il faut dire) sur l’excellent site Weekend Designer. Il fait une taille 42-44, je dirais – il était tres grand sur mon corps et j’ai du couper une bonne dizaine de centimetres de la culotte (la partie supérieure était à la bonne taille, va comprendre). J’ai aussi affiné un peu le derriere car je ne supporte pas l’impression de porter des couches pour adultes qui me causent les bikinis européens.

J’ai choisi de le coudre en 2 couleurs pour faire un effet « smoking » avec les noeuds papillon; j’ai aussi laissé tomber un des noeuds sur la culotte, ce qui me paraissait exagéré.

Ce n’est pas trop horrible pour un premier essai – c’est même assez présentable à l’extérieur – mais ce n’est absolument pas un produit « fini »; j’ai encore beaucoup à apprendre niveau finition (on voit même la laminette sur les points où je ne l’ai pas bien cousu…).

La bonne nouvelle pour mes lecteurs: mes études de patronnage numérique m’on fait acquérir une flemme monumentale de sortir mon papier kraft pour tracer des patrons trouvés sur internet. Du coup, je l’ai numérisé sur Illustrator pour l’imprimer moi-même à la maison. Je veux bien envoyer cette version en PDF à mes lecteurs; il suffit de:

-« Aimer » ma page Facebook; et

– M’envoyer un message privé ou un mail sur titesmainscouture @ gmail.com en me demandant le patron du « Bow-Tie Bikini ».

et je vous renverrai le fichier avec le patron pour imprimer à la maison. Les instructions de montage ne sont pas incluses (je dois moi-même dominer les techniques avant de pouvoir en rédiger), il faudra pour cela consulter Weekend Designer.

Le patron est à la même taille (càd 42-44) que celle proposée sur le site, sans gradation. Je n’ai pas inclus les modifications faites sur mon exemplaire car le patron ne m’appartient pas.

Pour finir, voici une image de ce que ça donne sur le corps avec des accessoires poilus:

P1040938

Avez-vous déjà essayé de faire vos propres maillots de bain? Si vous avez des techniques et des astuces à partager, n’hésitez pas!

L’Université des patrons !

Par défaut

Je suis bien contente cette semaine car finalement le cours Pattern Workshop, de Lauren Dahl, a été lancé.

pattern-workshop-300x300-blue

Cliquez sur le banner pour accéder à la page d’inscription

C’est une excellente nouvelle pour tous ceux qui rêvent de créer leurs propres patrons entièrement sur l’ordinateur, ou encore de transformer leurs patrons existants en fichier numérique pour pouvoir les imprimer, les partager, les modifier ou même les vendre. Le cours inclut également des instructions pour grader des patrons sans se casser la tête, rajouter des valeurs de couture automatiquement, modifier des patrons à partir d’une base, trouver des inspirations, etc. Très utile aussi, Lauren a pensé à ceux et celles qui, comme moi, ne dominent pas le software, et a inclut des leçons basiques pour permettre aux élèves de s’y familiariser.

Si ça semble trop beau pour être vrai, il y a bien sur des bémols: le cours est en anglais et il se base sur Adobe Illustrator et InDesign (quelques élèves sont également en train de tester les tutos avec The Gimp, qui est gratuit et très puissant). Et, bien sur, le cours est payant: $149 (autour de €110).*

Si ces limitations ne vous font pas peur, cliquez ici pour accéder directement à la page d’inscription.

Pour ceux qui ont besoin de preuves concretes de la qualité du cours et des explications de Lauren avant d’y mettre de l’argent (je suis comme ça moi-même), il suffit de regarder ces vidéos qu’elle a produits même avant de penser à lancer Pattern Workshop – le succès a été si grand et si immédiat (et pour cause!) qu’elle a décidé de partager ses connaissances sur une forme plus officielle (et rémunérée). Personnellement, j’étais tellement accro de ces vidéos que je me suis immédiatement pré-inscrite au cours – ce que je ne fais jamais vu ma radinerie bien connue et documentée.

J’espere vous retrouver bientôt sur le groupe Facebook (secret et exclusif) dédié aux élèves du cours !

 

* les liens vers le cours sont des liens affiliés; je gagne un pourcentage sur les ventes si un de ces liens est utilisé

Tuto gratuit – le short/pantalon japonais

Par défaut

(tuto en PDF à télécharger à la fin de ce billet…)

Me revoilà encore une fois; pas beaucoup de temps pour la couture dernierement (la principale raison étant que je suis en train de créer les illustrations pour un livre et le projet est assez ambitieux… mais ça reste quand-même une excellente raison!). Il faut dire aussi que j’avais un peu la flemme; comme beaucoup de parisiens je souffre d’un manque chronique de place chez moi et des fois la pensée de déranger toute la maisonnée pour pouvoir sortir mon matériel et travailler pendant un bout de temps suffit pour me décourager.

J’ai quand-même fait deux ou trois petites choses dernierement, comme c’est le cas de ce short d’inspiration japonaise pour lequel il m’a suffi d’un minuscule morceau de tissu qu’une collegue de la couture voulait jeter car elle le considérait trop petit. Eh bien, pas pour moi… (je m’excuse déjà pour ces horribles photos, que j’ai faites moi-même avec un trepied… certaines cousettes ont plus de chance que moi pour leurs photographes!)

P1030083

P1030095

Le short peut être attaché également sur le dos, selon la préférence du client:

P1030091

P1030093

Pour finir l’ourlet, vu que je n’avais pas assez de tissu pour le plier 3cm vers le dedans, j’ai opté pour coudre un biais orange à l’intérieur (ce qui  donne aussi une touche de couleur qui se voit quand je bouge).

La même méthode sert aussi pour des pantalons. Celui de ces photos est le tout premier que j’ai fait et devra encore être fini (je n’ai pas fait d’ourlet) et un peu modifié (il n’est pas assez large et s’ouvre un peu trop facilement sur les côtés; la fourche devrait être plus profonde aussi). Mais il est tres bien pour trainer à la maison (il sera surtout parfait en été) et principalement pour pratiquer la danse orientale devant la glace… (pas d’images pour ça, désolée!!!)

P1030110

P1030111

Et à l’inverse…

P1030100

P1030104

Pour donner à mes chers lecteurs et lectrices le plaisir de découvrir pour eux-mêmes le confort de cette piece japonisante, je vous ai préparé un petit tuto en pdf que vous pourrez télécharger et imprimer (je suis en train de découvrir le monde merveilleux d’Illustrator!). Par contre si vous voulez reproduire ce tuto sur votre blog, veuillez bien m’en demander la permission, d’accord?

Voici le lien: tuto pantalon/short japonais [EDIT jan/2015: j’essaye de réunir tous mes patrons dans un seul endroit, donc ce patron a été bougé sur Craftsy. Mais il est toujours gratuit!]

N’oubliez pas de m’envoyer des photos de vos créations!

Cadeaux de Noel: le sac à tarte et la pochette pour laptop

Par défaut

Avec le progrès de mes habilités en couture (et conséquente diminution du temps nécessaire à produire des objets plus simples), ajouté à ma patience très limitée pour aller à des magasins toujours pleins et payer trop cher pour un truc dont la personne contemplée s’en foutra à la fin, j’ai de plus en plus tendance à faire moi-même mes cadeaux. En voici donc deux exemples offerts cette année à Noel.

Le sac à tarte, dont j’ai déjà parlé ici (le tuto en est ici), a été fait spécialement pour ma bonne amie Claudia, qui est chanteuse lyrique de profession et qui, comme moi, aime la bonne cuisine (voilà un trait un commun de la plupart de mes amis…)

P1020639

Le tissu externe vient de chez Ikea (ils en ont de très mignons et, comme il s’agit de tissus d’ameublement, ils sont assez résistants pour ce genre de travail).

P1020641

L’intérieur est aussi un tissu d’ameublement rigolo que j’ai trouvé chez Toto. Les deux tissus étaient des petits morceaux qui me restaient d’autres projets, et grâce à ça ce sac ne m’a presque rien couté (ne serait-ce qu’une petite heure de mon temps).

Pour M. Tites Mains, le cadeau était plutôt une commande, vu qu’il avait besoin d’une pochette pour son nouvel ordinateur de travail (un laptop 15 pouces). J’ai cherché sur internet des tutos de pochettes sympathiques et originelles, qui fussent doublées/matelassées (pour garantir une belle finition et assez de protection pour la machine). Je me suis arretée sur le tuto de Amy à la Mode (en anglais) et l’excellente idée de Kirsten Jane pour donner une touche plus « masculine » à la pochette:

P1020530

Oui, une ceinture, collée tout autour de la pochette et servant à la fermer! J’ai eu de la chance car Monsieur m’a lui-même passé sa vieille ceinture « pour la donner à Emmaüs » sans se douter que j’avais des idées malignes au fond de la tête.

P1020533

L’intérieur, matelassé avec du molleton, a été fait dans le même tissu montré ci-dessus pour le sac à tarte (je l’avais originellement acheté pour ce projet) et l’extérieur est un autre tissu d’ameublement sympa de chez Toto imprimé avec le plan de New York. Les couleurs vont bien ensemble et avec la couleur de la ceinture; je suis assez satisfaite du résultat (et Monsieur aussi, il faut dire)!

Tutoriel: le chapeau Garbo

Par défaut

Bonjour et une bonne année à tout le monde ! Je ne sais pas vous, mais dans la maison Tites Mains ces petites vacances de fin d’année ont été plutôt productives – dans les prochains billets je vous montrerai quelques-unes de mes réalisations, faites pour moi ou comme un cadeau de Noel à quelqu’un.

Vu qu’il nous reste encore quelques mois d’hiver, on va commencer avec le Chapeau Garbo:

P1030066

C’est un chapeau simple style béret basque, réalisé ici en tweed (mais on peut choisir le tissu qu’on veut) et entièrement doublé. Je l’ai fait à partir de ce tutoriel (en anglais) d’annekata, dont voici ma version:

– Pour créer le chapeau doublé, suivre les instructions deux fois: une pour le tissu externe et autre pour la doublure.

1. Dessiner (à l’aide d’un gros plat ou moule à tarte) deux cercles de 30cm de diamètre.

P1020396

2. Au centre d’un de ces cercles, en dessiner un deuxième de 15cm de diamètre et le découper (ici j’ai cousu deux morceaux de tweed car je n’en avait pas assez mais il est mieux de le faire en un seul morceau).

P1020397

3. Mesurer le tour de tête et couper une bande de cette longueur, plus 1cm pour la couture et 5cm de longueur. Pour la bande de ma doublure, j’ai choisi de couper un morceau d’un vieux t-shirt bien doux, vu qu’elle serait directement en contact avec ma peau et j’ai tendance à faire des allergies (la doublure elle-même est dans un autre tissu de mon sac à restes).

P1020398

4. Épingler les deux cercles endroit contre endroit et coudre tout autour du bord extérieur, ainsi que le côté court des bandes pour les fermer. Puis diviser le cercle intérieur du chapeau (celui de 15cm) et la bande par 4, en marquant les quartiers à la craie.

P1020400

5. Insérer la bande dans le chapeau, endroit contre endroit, et épingler au bord, en faisant coïncider les quartiers marqués à la craie. Coudre tout autour. En ce moment vous auriez déjà un chapeau non-doublé tout prêt (il ne resterait qu’à faire une finition pour le bord de la bande). Mais vu que vous avez eu le travail de suivre les instructions deux fois, on va quand-même le doubler…

P1020403

6. Cranter tout autour du chapeau et de la bande, en faisant attention à ne pas couper les coutures. Faire pareil avec la doublure.

7.  Je n’ai malheureusement pas pris de photo du montage de la doublure, mais ce n’est pas difficile (je suggère aussi de regarder les photos sur le tuto originel): retourner le chapeau « extérieur » sur l’endroit et laisser la doublure sur l’envers. Insérer le chapeau extérieur dans la doublure, en faisant coïncider les bords des deux bandes – Les chapeaux seront ainsi endroit contre endroit (c’est magique, hein?). Coudre tout autour, en laissant une ouverture de 10cm pour retourner.

8. Finalement, cranter les valeurs de couture et retourner le chapeau. Fermer l’ouverture avec un point glissé à la main (ou surfiler à la machine à 2mm du bord) et ajouter les décorations voulues : j’ai juste fait un petit noeud papillon en tweed pour donner un air classieux et unique à mon chapeau, mais vous pouvez penser à des fleurs, des rubans, des animaux empaillés, etc.

garbo03

Il est bien chaud et confortable pour l’automne et l’hiver, et mignon sans être trop m’as-tu-vu. Je veux bien en refaire une version avec des cercles plus larges (style Rembrandt) pour voir qu’est-ce que ça donne!

garbo01

Le chapeau peut aussi être laissé sans aucune décoration, bien sur… Mais c’est sympa d’avoir un truc distinctif, je trouve. Mon noeud papillon m’a aussi servi à cacher la couture sur la bande.

Comme ce chapeau est entièrement doublé, il peut également être porté du côté de la doublure (dans ce cas il vaut mieux le laisser sans décoration ou en choisir qui ne fassent pas trop de volume:

garbo04

Si vous décidez d’essayer ce tuto, ne laissez pas de m’envoyer des photos et des commentaires ! Et un excellent 2014 à tout le monde !

C’est un garçon !

Par défaut

DSC03959

Oui, c’était un garçon mais ce n’est pas moi qui l’ai eu. Je voulais juste partager avec mes chers lecteurs le cadeau que j’ai fait – en couture, bien évidemment – pour le plus jeune marmot d’un de mes amis. Les patrons ne sont pas à moi – le chapeau c’est un projet très sympa qui s’appelle « He’s all boy »  qui à mon voir détruit le mythe selon lequel il est moins intéressant d’habiller des petits garçons que des petites filles – et les chaussures viennent d’ici. Les deux sont en anglais.

Le gamin ne les a pas encore portés car il est encore trop petit (ou c’est moi qui ai mal calculé la taille) mais je suis bien curieuse du résultat.

Toutes les pièces, ainsi que leurs doublures, ont été faites avec des vêtements récupérés aux puces – un vieux pantalon d’homme, un vieux tshirt (à l’intérieur du chapeau), des vieux pyjamas en polaire (à l’intérieur des chaussures).

J’ai encore des doutes sur mes instincts maternels, mais je pense que je ne suis pas une si mauvaise tata que ça…

Sac à tarte

Par défaut

Finalement, on est arrivés à la saison des piqueniques ! Pour fêter ça, voici une suggestion de tuto facile, qui vous aidera dans la tâche de transporter des quiches et des gâteaux faits par vos petites mains dans les parcs, berges et terrasses de votre région…

Le sac à tarte

DSC02636

Pas de tarte dispo sur le moment

Pas de tarte dispo sur le moment

C’est tout simple et tout bête: deux rectangles de tissus contrastants, puis deux bandeaux pour les poignées…

DSC02640

Le sac à tarte est beau dedans et dehors, extrêmement pratique et parfait pour vous-même ou pour offrir en cadeau à vos copines, mères, tantes, grand-mères, épouses ou leurs équivalents masculins (enfin, pas M. Tites Mains, vu que la dernière fois qu’il a essayé de faire la cuisine il a brulé le lait !).

Le tutoriel complet est sur le blog « Un petit bout de fil » ! Joyeux printemps à tout le monde !

Encore la corolle…

Par défaut

Encore une petite image (que j’avais oublié d’ajouter hier) pour montrer le rond de la corolle. C’est aussi mon avatar sur le site Cut Out + Keep, duquel je crois avoir déjà parlé ailleurs… (mais si ce n’est pas le cas, allez-y!).

DSC02097-2 (2)

Le (fantastique) corset vient d’Etsy (merci Ben!) et me fait rêver du jour où je pourrai aussi créer les miens.