Archives de Catégorie: patron

Encore des tshirts… et un patron gratuit (mais pas à moi!)

Par défaut

P1050974

Tout le monde aime bien:

1) les tshirts

2) les patrons gratuits

Et moi j’aime encore un troisième truc:

3) les créations qui sortent de l’ordinaire.

C’est cette troisième catégorie qui m’a fait choisir le patron gratuit Fun Summer Tee de chez iCandy Handmade – il ne s’agit pas seulement d’un tshirt, mais d’un tshirt facile à faire (sans manches à insérer!) et sortant du lieu-commun avec sa couture épaule déplacée vers le bas. Si l’on ajoute à ça mon goût à mélanger des tissus différents sur une même pièce, les résultats ne peuvent être que satisfaisants:

P1050961

Un tshirt tout blanc mélangeant un tissu extensible sur le devant et un tissu non-extensible à oeillets sur le dos.

P1050963

P1050967

Et un tshirt plus franchement bicolore, dans deux jerseys de poids différents (celui du dos est plus fin et se drape mieux contre le corps; il est aussi un petit peu transparent…)

Mes tshirts sont un peu différents de ceux de Jen car je me suis trompée au moment de couper le patron et j’ai fait le devant et le dos avec la même longueur (normalement le dos serait un peu plus long, avec une discrète ouverture latérale). Mais bon, ça me plait tout de même, et je ne pense pas que c’est la dernière fois que j’ai utilisé ce patron – il est tellement simple et satisfaisant que j’ai fait ces deux tshirts dans la foulée au cours d’un seul après-midi (et à 18h ils étaient prêts!)

Le tutoriel est en anglais, mais ce n’est pas difficile à comprendre. Aussi – ce qui est important – il existe seulement dans la taille M (38-40). Faites-vous plaisir!

Ma soeur jumelle et moi-même en sommes bien contentes!

P1050973

Quels sont vos patrons gratuits préférés? Quel genre de pièce pensez-vous qu’il serait bien de trouver plus aisément sur internet? Faites-moi savoir sur les commentaires!

Mardi gras!

Par défaut

 

 

metralha01

Dans l’idée d’enrichir ma vie sociale et également faire travailler mon corps, je me suis inscrite dans un groupe MeetUp qui fait des courses dans Paris. Ce soir étant Mardi Gras (ou Carnaval! dans certains pays), on nous a demandé de venir déguisés. Je n’avais pas beaucoup de temps pour penser à un déguisement (je ne me suis inscrite qu’hier!) et en plus fallait que ce soit approprié pour la course…

 

metralha02

Heureusement que j’ai du temps libre (car chômage), une machine à coudre et des idées tordues! Je vais donc courir ce soir habillée en Soeur Rapetou!

 

metralha03

Le chapeau a été fait grâce à ce tutoriel de craftster et le pantalon est un patron de Winter Wear Designs – il s’agit en effet d’un pantalon de pyjama mais qui servait tres bien à ma finalité vu qu’il est facile a faire et bien confortable. Le sac vous le connaissez déjà; le tshirt est un vieux maillot de course de Monsieur que j’ai mis à l’envers et appliqué le numéro de prisonnier.

 

metralha04

 

Et vous, comment allez-vous fêter le carnaval?

Mon premier patron (gratuit) est publié!

Par défaut

(please scroll down for the english version of this article)

P1050921

Aujourd’hui c’est un grand jour dans l’univers de mes petites mains: je viens de publier mon premier patron professionnel – gratuitement – sur Craftsy !

En effet, au bout de presque un an de Pattern Workshop j’ai finalement décidé que « fait est mieux que parfait » et que j’étais prête à me lancer dans ce monde – ou plutôt, de me livrer au regard critique du monde, ce qui n’est pas toujours facile!

Le patron est celui d’un sac-bracelet inspiré de mon Sac BD qui a eu beaucoup de succès (et qui m’a fait faire plein de camarades dans la rue!). À la différence de mon sac « adulte », celui-ci est plus petit, l’ouverture est en haut et pas sur le côté et, le plus important: l’exécution en est très facile et c’est donc un projet indiqué pour les débutants en couture. Si c’est pas génial!

P1050946

Voici ce que vous allez apprendre avec ce projet:

-Appliqué
-Plis creux
-Fronçage
-Doublure d’un sac
-Surpiqûres

En effet, j’ai dédié un paragraphe spécial dans les instructions de montage à chacune de ces techniques, ce qui vous préparera à affronter des projets plus difficiles par la suite.

Ce patron est disponible en anglais et en français.

MAIS ! Ce n’est pas tout! Car mes petites mains inquiètes ont aussi pensé à ceux et celles qui préfèrent la solidité d’un produit tout prêt, et ainsi j’ai créé des magasins sur Etsy et A Little Market (livraison offerte pour la France !) pour vendre la version « réelle » de ces créations.

Et bien sur, cela va sans dire : en cas de doute, critique, question, suggestion ou (surtout!) pour partager votre version de ce petit sac, il suffit de me laisser un commentaire ou d’écrire à titesmainscouture@gmail.com.

Alors, quels sont vos plans pour ce weekend ? Pourquoi pas vous faire plaisir avec un nouveau petit sac fait par vous-même? C’est parti! 😀

LES LIENS DE CET ARTICLE:

Le patron sur Craftsy

Magasin Etsy

-Magasin A Little Market

Pattern Workshop (lien affilié)

 

——————

P1050885

Today is a great day in the universe of these small hands: I have just published my first professional pattern – for free – on Craftsy!

Indeed, after nearly a year of Pattern Workshop I finally decided that « done is better than perfect » and that I was ready to get out in the world – or rather, to put myself in front of the critical eyes of the world, which is not always easy!

The pattern is that of a drawstring wristlet inspired on my Comic Book purse that had a lot of success (and that helped me make lots of friends in the street!). Unlike my « adult » purse, this one is smaller, the opening is at the top rather than on the side and, most importantly, the construction process is very easy, being therefore a great project for beginner sewists. Isn’t it great?

P1050909

Here is what you will learn with this project:

-Applique
-Inverted pleats
-Gathering
-Lining a pouch
-Topstitching

Indeed, I have dedicated a special paragraph in the construction instructions for each of these techniques, which will prepare you to face more difficult projects in the future.

This pattern is available in English and French.

BUT! That’s not all! For these small hands also thought about those who prefer the security of a ready-made product, so I created shops on Etsy and A Little Market (free delivery for France!) to sell the « real » version of these creations.

And of course, it goes without saying: if you have any doubt, criticisms, questions, suggestions or (above all that!) if you want to share your version of this little bag, just leave me a comment or write to titesmainscouture@gmail.com.

So what are your plans for this weekend? Why not treat yourself to a new small bag made by yourself? Go! 😀

P1050898

Concours: Qui veut créer ses patrons?

Par défaut

J’ai plusieurs fois parlé de Pattern Workshop – pour ceux qui s’en sont intéressés, le site Kids Clothes Week vient de publier un entretien avec la créatrice du cours, Lauren Dahl (en anglais).

Lauren Dahl, créatrice de Pattern Workshop

 

Mais ce n’est pas tout: à la fin du billet vous avez aussi la chance de participer à un tirage au sort pour gagner l’inscription dans Pattern Workshop (qui vaut normalement $149). Inscrivez-vous avant le 2 février 2015 (lundi prochain). Je croise les doigts pour mes lecteurs!

Pour ceux qui préfèrent ne pas se risquer dans des jeux de hasard, vous avez un mois (jusqu’au 28 février 2015) pour acheter le cours avec une réduction de $10 en utilisant le code KCWWINTER15.

Qu’attendez-vous?

Site du concours

Site de Pattern Workshop (lien affilié)

Tuto très simple: le sac à sac

Par défaut

P1050748_Fotor

 

Tout le monde sait que les sacs plastiques (également appelés « poches » dans le Sud-Ouest) sont LE DIABLE. Néanmoins ils ont leur utilité (pas exemple, pour changer la litière du chat…) et c’est bien d’en avoir toujours quelques-uns à la maison.

Le truc c’est qu’ils occupent trop de volume dans le placard et s’envolent partout dès que la porte est ouverte. Ainsi, on a avancé encore un pas dans le monde des adultes et je nous ai fait un « sac à sacs » qui s’accroche discrètement derrière la porte de la cuisine. C’est un projet très simple mais oh! combien utile; suivez ce tutoriel pour avoir le même chez vous. Ma version n’a pas d’élastique sur le dessus (c’est plus facile pour mettre les sacs dedans) mais il est toujours possible d’en mettre si vous le préférez. C’est aussi une tres bonne idée de cadeau pour une pendaison de crémaillère! (mais bien sur, il faut choisir le tissu selon le destinataire…)

Vous aurez besoin d’un « fat quarter » (rectangle de tissu de 45 x 55cm), 20cm d’élastique d’au moins 0,5cm ou plus épais (40cm si vous préférez élastiquer aussi le dessus du sac) et un petit morceau (environ 15cm) de biais, ruban ou cordon pour l’anneau.

P1050737

 

Pour commencer, repliez les deux côtés plus courts du tissu 2cm vers le dedans. Repassez. Puis passez une couture tout au bord du pli sur les deux côtés.

P1050739

 

Faire un anneau avec le biais/ruban/cordon en unissant les deux pointes. Choisissez le côté du sac qui sera le « haut », trouvez le centre, épinglez et cousez l’anneau sur la même couture faite antérieurement. Attachez-le aussi tout au bord du sac (si vous le désirez, surfilez le bord entier.

P1050740

 

C’est le moment de froncer! Attachez une des pointes de l’élastique à l’entrée du repli fait sur le « bas » du sac, puis faites passer l’élastique dans le repli en vous aidant d’une épingle de sécurité.

P1050741

Finalement, on va fermer le sac, en le pliant en deux dans le sens de la longueur, endroit contre endroit. Épinglez et cousez à 1,5-2cm du bord.

P1050742

 

Repassez couture ouverte…

P1050745

 

Puis il suffit de le retourner, le remplir avec vos sacs plastiques et l’accrocher dans un endroit discret et peu encombrant. Voilà!

P1050746b_Fotor

 

Êtes vous pour ou contre les sacs plastiques? Et quelle est votre solution pour les ranger? N’oubliez pas de m’envoyer des photos si vous décidez de faire comme moi!

Tuto Express: ON EST TOUS CHARLIE

Par défaut

P1050791

Inutile de commenter ce que tout le monde sait déjà. Je suis abasourdie, perdue. Il ne faut pas se conformer. Au lieu de propager le discours de la haine et da violence, unissons-nous autour de l’esprit français, qui a été le grand atteint à la triste journée d’hier.

Ce que je vous propose c’est une production artisanale et simple de t-shirts et affiches imprimés maison pour amener le mot dans les rues: « Je suis Charlie ». J’ai pour cela emprunté le logo créé par Joachim Roncin, désormais immédiatement (et hélas!) reconnaissable. Les couleurs ont été inversées pour épargner l’encre de nos imprimantes.

o-JE-SUIS-CHARLIE-LOGO-facebook copy

Pour créer vos propres tshirts vous aurez besoin de:

L’image au-dessus imprimée en mode paysage sur papier A4

1 feuille de carton plume taille A4

1 planchette de bois (préférable) ou de carton dur de la même taille

1 feuille de carton (pour protéger l’intérieur du tshirt)

Peinture textile ou acrylique (apparemment ça résiste bien au lavage mais je n’ai jamais testé personnellement)

Un petit rouleau en mousse

ciseaux, colle, cutter

P1050766

Instructions:

Collez l’image sur le carton plume. Pas besoin de centrer – on va découper les lettres.

P1050767

Découper les lettres une à une soigneusement avec un cutter, des ciseaux ou une combinaison des deux. 

P1050769

Positionner les lettres inversées sur la planchette de bois; tracez deux parallèles pour vous aider à bien les aligner. Essayer de garder la mise en page du logo.

P1050771

Coller les lettres en position. Pendant que la colle sèche, préparer la peinture:

Sur une assiette en papier, déposer quelques gouttes de peinture textile ou acrylique. Si elle parait trop épaisse, diluer de quelques gouttes d’eau. Bien étaler avec le rouleau. Répéter l’opération jusqu’à ce que le rouleau soit bien imbibé de peinture.

P1050772

Encrer les lettres au rouleau, en les couvrant bien. Avant d’imprimer sur le tissu, faites un test sur du papier.

P1050773

Il y a deux techniques pour imprimer: soit on met le médium (papier, tissu) sur la matrice encrée et on presse en s’aidant d’un rouleau à pâtisserie, soit on fait l’inverse.

P1050775

J’ai trouvé que l’impression est plus nette quand on applique la matrice sur le papier et qu’on exerce de la pression dessus.

P1050778

Apres avoir testé sur du papier, faites le même sur un morceau de toile ou un vieux tshirt. Ici, nous voyons les deux techniques d’impression: les lettres les plus propres ont été obtenues en appuyant sur la planchette, posée sur le tissu, avec le poids de mon corps. Je décide de faire de même sur le tshirt définitif.

P1050779

Insérer la feuille de carton dans le tshirt et la positionner sous la poitrine (ou une autre position souhaitée). Bien lisser le tissu sur le carton.

P1050780

Re-encrer les lettres et les appliquer sur le tshirt à l’endroit choisi. La pression exercée doit être bien verticale pour que les lettres restent nettes.

P1050781

Levez la planchette soigneusement et admirez le résultat.

P1050782

Faites le nombre d’impressions que vous souhaitez sur papier ou sur tissu; si la matrice commence à se défaire comme montré ci-dessous ce n’est pas grave, il suffit d’arracher les couches qui se détachent (elles sont très fines) et reprendre le travail; cela n’interférera pas sur les résultats. Il est également facile de retirer les morceaux qui se collent sur le tissu avec l’ongle.

P1050783

Après avoir fini le travail d’impression, lavez très bien votre rouleau à l’eau. Attendez une dizaine de minutes que la peinture soit sèche, puis fixez-la en la repassant au fer très chaud (sans vapeur) pendant 5 minutes.

P1050785

Finalement, partagez vos photos en Charlie sur la page Facebook « Je suis Charlie » – et partagez aussi ce tutoriel avec vos amis qui sont pour la liberté (de la presse, d’expression, de l’humour…)

P1050787

#JeSuisCharlie

 

Encore un casse-têtes…

Par défaut

C’est un oiseau? c’est un avion? Non, c’est encore un des fantastiques Pattern Puzzles dont j’ai déjà parlé plus d’une fois.

Pouvez-vous deviner de quoi il s’agit? Le patron entier est là…

P1050628

Et le résultat est là:

cópia de P1050701

Une jolie robe drapée en jersey, avec une seule couture sur le dos. Mais ce puzzle a été moins facile à résoudre que l’antérieur et il faut dire que je ne suis pas entièrement satisfaite de cette création. En effet, si le patron a l’air de très bien marcher (même si j’aurais du plus forcer sur le drapé) le tissu que j’ai choisi n’est pas le meilleur pour la tâche – il aurait fallu un jersey très très fluide et j’ai utilisé du jersey à sweatshirt *sad trombone*

Ça ne se voit pas quand je suis de face ou de dos mais sur le côté, selon les mots de mon très-sage compagnon (et de mon frère, et de mes amis les plus proches), je ressemble à un sac à patates:

cópia de P1050694

Mais  n’anticipons pas. La version que je vous montre est quand-même la plus satisfaisante après une série de modifications faites sur la première construction de la robe, qui est celle-ci:

P1050631

P1050633

 

Ça irait peut-être bien pour quelqu’une avec un corps plus élancé que le mien mais sur moi ça n’allait pas du tout. J’ai commencé alors à épingler par-ci par-là pour retrouver mes courbes. La tâche n’était pas facile vu que je ne pouvais pas vraiment serrer la robe à la taille – la seule couture est sur le dos… Je l’ai donc serrée quelques bons centimètres:

P1050636

J’ai également raccourci et serré l’ourlet avec une sorte de « fronce » pour mouler les hanches:

P1050635

Ça allait déjà mieux mais c’était pas encore ça; Je me suis dit alors que la coupe de cette robe aurait à gagner si les fronces étaient directionnelles, créant une sorte de « tourbillon » partant de l’aisselle et s’enroulant sur les hanches (comme d’ailleurs on voit sur le dessin de Studio Faro). Apres encore quelques expérimentations, je me suis décidée par une pence sur le côté droit du buste:

P1050642

En suivant la même idée, j’ai transformé la fronce de l’ourlet en 5 ou 6 plis directionnels. obligeant le tissu à prendre le chemin que j’avais choisi:

P1050660

J’étais à peu près satisfaite à ce point; la forme était plus souple et embrassait mieux le corps. J’ai donc fait les finitions avec la double aiguille (l’idéal serait une parementure mais bon, le tissu est assez épais pour ne pas l’exiger).

P1050672

 

P1050681

Et le dos avec la pence donne ça:

P1050682

Comme dit, je ne porterai probablement pas cette robe, mais le tissu est tellement doux et confortable que je vais surement la recouper pour en faire un petit haut, ou peut-être tout bêtement éliminer la fronce et avoir une robe blanche simple. En tout cas comme exercice de patronnage, moulage et création c’était vraiment instructif.

Voici encore quelques images avec moi dedans:

cópia de P1050686

Le dos (faites semblant que la couture n’est pas excentrée, je n’ai pas vu ça au moment de faire la photo)

cópia de P1050706

Qu’avez-vous pensé de cette expérience ? Qu’auriez-vous changé sur ma robe ? Seriez-vous aussi tentés à essayer ces fameux casse-têtes ? TANT DE QUESTIONS !

Un rêve de ballet

Par défaut

P1050498

 

Comme une bonne partie des jeunes filles de ma génération, j’ai pratiqué le ballet quand j’étais petite. Ma prof disait même que je serais un jour une grande ballerine… (quel ne serait pas son dégout si elle me voyait aujourd’hui en train d’écraser les pieds des vieilles dames dans le cours de zumba…)

Je vous raconte tout ça car ce charmant (et confortable) petit haut a été baptisé « Ballerina Top » par sa créatrice Rhonda, du blog Rhonda’s Creative Life. C’est un blog que je trouve bien sympa, plein de bonnes idées et assez simples à réaliser – une bonne partie en est basée sur des simples carreaux ou rectangles de tissu!

Voici d’ailleurs ma feuille d’annotations pour la réalisation de ce modele, qui laisse un peu entrevoir mon processus de travail:

P1050583

Ma version est un peu différente de la sienne – d’abord j’ai un peu mal calculé les mesures et j’ai trop mis d’aisance (alors que ce ne serait pas vraiment nécessaire vu qu’il s’agit d’un tissu extensible). Avec ça, la piece du devant a fini par être un peu moins large, proportionnellement, que celle de Rhonda, et c’est pour ça que mon décolleté monte un peu plus haut que le sien (pas assez pour que ce haut puisse être porté tout seul, mais ce n’était pas l’idée de toute façon).

P1050491

 

J’ai aussi parlé de « carrés » et de « rectangles » mais en fait j’ai du tricher un peu et cintrer le haut sur la taille pour ne pas gagner une apparence de bob l’éponge, surtout vue de dos.

P1050497

Comme il est possible de remarquer sur la toute premiere photo de cet article, ce haut doit être construit dans un tissu réversible – le devant est « tordu » sur lui-même pour créer l’effet drapé. Mon tissu n’est pas exactement réversible mais je trouve quand-même le résultat sympa.

Vous aurez remarqué que j’ai également rallongé les manches – en effet je ne vois pas trop l’intérêt d’un truc en tricot dont les manches arrivent au milieu du bras. J’ai juste rajouté deux carrés de tissu à chaque manche pour les compléter. Je me suis décidée par une ouverture en « patte d’éléphant » – comme ça si je porte une chemise par-dessous, par exemple, le poignet devient visible quand je bouge le bras, au lieu de créer un volume indésirable contre une manche serrée.

P1050496

 

Ce haut a été entièrement construit avec deux metres de tissu extensible en tricot de coton (acheté en promo chez Dreyfus, je pense que ça n’a même pas couté 4€). J’ai eu la flemme de faire des finitions donc j’ai juste « surjeté » (avec le point de surjet de ma machine familiale) sur les bords pour qu’ils s’effilochent pas.

Avez-vous déjà essayé de créer des vêtements à partir de formes simples? Quel en a été le résultat?

Petit ballon bleu

Par défaut

P1050473

Comme mes lecteurs les plus créatifs l’auront imaginé, le silence sur le blog ces derniers temps ne se doit pas à un manque d’activité de ma part mais à la règle dorée d’éviter les spoilers – Noël approche et j’aimerais bien que les heureux destinataires de mes cadeaux fait main ne se doutent de rien!

Mais je peux déjà partager cette petite (mais là vraiment petite!) création, vu que la famille concernée partait pour les fêtes et a reçu leur cadeau avec un peu d’avance. Il s’agit de la Robe Ballon de My Innocentia.

J’arrive à cet âge où les femmes doivent prendre une décision qui va changer leur vie et qui ne peut pas être défaite – celle d’avoir un gosse avec leur patrimoine génétique ou d’attendre encore un peu, quitte à en adopter un plus tard si la date de péremption de l’utérus arrive avant l’envie de maternité. Moi et la plupart de mes ami(e)s appartenons, pour l’instant, au deuxième groupe, mais quelques-un(e)s ont décidé de franchir le pas – C’est le cas de B. et sa petite A., qui est la chose la plus mignonne du monde. N’ayant jamais fait des vêtements pour enfant (car j’appartiens au deuxième groupe, comme expliqué supra) et voulant y essayer ma main, rien de mieux que de prendre les enfants des amis en cobaye.

P1050470

My Innocentia a gentiment fourni le patron numérique (taille 2 ans) et les instructions (en anglais) pour la réalisation de ce petit bijou. La seule modification que j’ai apportée a été l’ajout des poches, vu que les petits enfants ont un esprit collectionneur (bouts de papier, capsules, insectes, mégots…).

P1050474

 

La robe est entièrement doublée; je l’ai finie avec une surpiqure faite à la double aiguille, ce qui donne l’air d’un vêtement acheté en magasin. La touche finale a été le petit bouton « Paris » sur l’arrière, de la meme couleur de la doublure, lequel j’ai acheté… au Japon!

Une astuce très importante que m’a donnée B. est de très très bien attacher les boutons et toutes les autres pièces rajoutées – fermetures éclair, rubans – aux vêtements d’enfants car c’est des bêtes sauvages (CE SONT SES MOTS) qui les arrachent facilement avec leurs dents et les avalent (mon petit frère a avalé un clou une fois, sa radiographie mériterait d’être encadrée).

P1050475

La partie la plus compliquée, et pas complètement réussie à mon avis (quoique ça ne se voit pas sur la piece finie), est le « ballonnement » de la couche extérieure de la robe. Elle est froncée à la main et cousue à la doublure.

P1050467

Pour ceux qui ont des enfants du même âge ou des amis qui en ont, je ne peux que trop recommander ce patron et ce tuto. Le patron est très facile à imprimer et à assembler et les explications pour le montage sont claires. J’espère pouvoir publier une photo de la petite dans sa nouvelle robe prochainement!

Et vous, pensez-vous coudre pour vos enfants ou pour ceux de vos amis? Quelles sont vos astuces et styles préférés?

La résolution d’un casse-têtes

Par défaut

P1050450

Je retrouve peu à peu mes repères et – heureusement – l’envie de créer. Voici donc ma pièce de retour: un haut asymétrique dessiné selon les instructions de Studio Faró (que je vous ai déjà présenté il n’y a pas longtemps). Ça faisait un moment que je voulais me faire un truc comme ça.

Je suis partie du haut kimono de base expliqué par Winifred Aldrich dans « Fabric, Form & Flat Pattern Cutting » (qui n’est pas mal du tout comme bouquin) et, à partir de là, j’ai dessiné les lignes de construction en suivant les indications d’Anita. Il s’agit d’un patron marrant car il plusieurs des coutures entre le devant et le dos ont été éliminées (par exemple sur les épaules). Puis, bien sur, le côté droit est complètement différent du côté gauche !

P1050456

Quelques conseils pour qui veut essayer de tracer et construire ce patron:

– Mettez beaucoup, beaucoup, beaucoup de repères d’alignement entre les pièces. N’oubliez pas de rajouter aussi des flèches pour indiquer le haut, ainsi que les lignes du milieu dos et devant. Même avec toutes ces précautions, ce sera très ennuyant à monter.

– N’oubliez pas de tracer des angles droits sur les parties qui seront cousues – comme on peut voir sur cette photo, j’ai négligé de le faire et j’ai fini avec une horrible pointe sur l’un des côtés. Rien de très méchant mais bon.

P1050453

– Ne laissez pas de bâtir – même si c’est à la machine avec un point large, comme je l’ai fait – avant de faire la couture définitive entre les pièces. Le même pour les finitions.

P1050443

J’ai d’ailleurs fait celles-ci avec des cols récupérés sur les plusieurs tshirts que j’ai recyclés (plein d’idées sur la catégorie « Recyclage » du blog !). Sur cette photo on voit que j’ai mal calculé mon coup et la couture du col est resté vers le dehors… mais bon, c’est pas horrible et trop la flemme de tout refaire, quoi ! Puis j’ai tout fixé avec ma très-chère double aiguille. En bas j’ai coupé une bande du même tissu utilisé pour la pièce centrale un peu plus court que la mesure de l’ourlet pour que le tshirt tienne bien sur les hanches.

Et voilà le travail!

P1050451